Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Capture d'écran CNews / DR
Une procession en mémoire des victimes catholiques de la Commune de Paris a été attaquée par des membres de l'ultra gauche ce week-end.

Débordements

Paris : une procession catholique a été attaquée

Une procession en mémoire des victimes catholiques de la Commune de Paris a été attaquée ce week-end par des militants d’extrême gauche.

Une procession a rassemblé près de 300 fidèles ce week-end à Paris. Ils devaient se rendre jusqu'à l'église Notre-Dame-des-Otages, construite à l'endroit où une cinquante de prisonniers, dont onze religieux, avaient été exécutés lors de la Commune de Paris au cours de la Semaine sanglante, en mai 1871.

Cette manifestation était organisée à l'appel de cinq paroisses du XXe arrondissement et du diocèse de Paris. Les participants à cette « marche des Martyrs » ont rencontré près du cimetière du Père Lachaise d'autres manifestants d’extrême gauche venus célébrer la Commune de Paris.

La rédaction de CNews a réalisé un reportage sur les incidents lors de la procession lorsque les deux manifestations se sont « croisées ». Des jeunes, identifiés comme des militants antifascistes, s'en sont pris à la procession. Ils ont bousculé les fidèles et ont jeté des projectiles sur le cortège.

Selon des informations du Figaro, deux sexagénaires sont tombés au sol et un homme blessé au crâne a été emmené à l'hôpital.

Les fidèles catholiques ont décidé de se réfugier dans l'église Notre-Dame-de-la-Croix en attendant le retour au calme.

CNews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !