On n'est pas couché : Ségolène Royal reconnait une "erreur d'appréciation" concernant le barrage de Sivens | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: emMarketer/Statista

Mea culpa

On n'est pas couché : Ségolène Royal reconnait une "erreur d'appréciation" concernant le barrage de Sivens

La ministre de l'Ecologie était l'invitée de l'émission de Laurent Ruquier, hier soir sur France 2.

La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal était l'invitée politique de l'émission "On est pas couché" sur France 2, hier soir.

Elle a été notamment interpellée par Léa Salamé et Aymeric sur le dossier du barrage de Sivens. Un mois après le choc de la mort d'un jeune manifestant dans la forêt de Sivens, Léa Salamé a demandé à la ministre "Pourquoi a-t-il fallu la mort d’un homme, Rémi Fraisse, pour que vous vous interéssiez à ce sujet ?"

Ségolène Royal a assuré être intervenue avant la mort du jeune homme puisqu'elle avait "envoyé des experts pour étudier le dossier sur place". "Ce n’est pas le ministère de l’Ecologie qui a décidé de faire ce barrage, la responsabilité en revient au conseil général", a-t-elle rappelé.

La ministre a reconnu qu'il y avait "eu une erreur d'appréciation sur Sivens". "A un moment, il faut savoir raison garder", a-t-elle ajouté.

Début novembre, le préfet du Tarn avait lui aussi fait son mea culpa dans ce dossier, reconnaissant que sa décision de maintenir les forces de l'ordre pour protéger le chantier du barrage n'était pas "bonne", rappelle France TV Info.

La France est désormais directement mise en cause par la Commission européenne pour le non-respect supposé de la directive européenne sur l'eau dans le cadre de ce projet.

Lu sur France TV Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !