Nadine Morano piégée par Gérald Dahan | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

La gaffe

Nadine Morano piégée par Gérald Dahan

En se faisant passer pour Louis Aliot, numéro 2 du FN et compagnon de Marine Le Pen, Gérard Dahan a pu recueillir des remarques croustillantes.

Fort, ce Gérald Dahan! L'imitateur et humoriste a fait une nouvelle victime: l'ex ministre UMP Nadine Morano.

En prenant un accent du méridional plutôt réussi, il s'est fait passer pour Louis Aliot, numéro 2 du FN et compagnon de Marine Le Pen. Résultat une conversation plus que cordiale avec l'intéressée.  "Je trouve que Marine Le Pen a beaucoup de talent.", a-t-elle dit, avant d'ajouter: "Elle a un talent oratoire..."

Dahan, toujours sous sa fausse identité, lui a dit qu'il souhaitait "parler de l'avenir (...) discuter du lendemain des législatives" en vue d'un éventuel accord. Proposition de discussion qu'elle a poliment décliné car la candidate se trouve toujours en campagne. 

"Ils vont nous mettre la France dans une merde comme jamais, vous ne pouvez pas vous imaginer", s'est elle exclamée, deux jours après avoir accordé une interview au quotidien d'extrême-droite Minute. "La gauche et la droite c'est quand même pas pareil, ils vont nous mettre le droit de vote des étrangers! Je n'ai pas envie que ça devienne le Liban chez moi!" a-t-elle affirmé. 

Nadine Morano croyait s'exprimer dans le cadre d'une conversation privée; le canular a été diffusé vendredi matin sur Sud Radio. Gérald Dahan devait tenter notamment de convaincre la candidate de la 5e circonscription de Meurthe-et-Moselle aux législatives de brader un retrait du candidat UMP du Gard Etienne Mourrut contre un soutien frontiste dans sa propre circonscription où elle est donnée perdante. "Monsieur Mourrut s'est maintenu parce que François Fillon lui a demandé de le faire", a-t-elle déclaré sans s'offenser.

Par la suite, Nadine Morano a expliqué à RTL que ce canular était un montage et une opération politique.  «Monsieur Dahan est un socialiste qui s'est affiché avec François Hollande. J'entends déposer plainte», affirme-t-elle. "Cet enregistrement est clairement un coup politique du Parti socialiste. Ils essayent d'allumer un contre-feu après l'histoire de Valérie Trierweiler sur Twitter qui est tout simplement un vaudeville national !" a-t-elle déclaré au Nouvel Obs. 

Ce n'est pas la première fois que Gérald Dahan piège une personnalité politique. En 2007, l'humoriste s'était fait passer pour le premier ministre du Québec en évoquant avec la socialiste Ségolène Royal les propos polémiques qu'elle avait tenus sur la souveraineté de cette province du Canada. Il avait alors réussi à lui faire dire que 'les Français ne seraient pas contre" l'indépendance de la Corse.

 

Lu sur Libération

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !