Météo France : la neige tombe, vive la glisse | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Reuters

X Games

Météo France : la neige tombe, vive la glisse

La neige est tombée fortement sur le nord ouest de la France. L'occasion pour certains de bien s'amuser...

Du wakeboard sur la neige à Hellemmes dans le Nord, c'est possible ! La preuve en images dans cette vidéo. Mais plus sérieusement, le verglas et les mauvaises conditions météorologiques ont semé la perturbation sur les routes de France.

Ce mercredi, Météo France a replacé peu avant 8h00, à la demande du gouvernement, la Normandie, l'Ile-de-France, la Picardie, le Nord/Pas-de-Calais et l'Eure-et-Loir en vigilance orange à la neige et au verglas.

Le blocage d'un millier de véhicules sur 23 km avait été relevé mercredi au lever du jour par la préfecture de la Somme sur l'A1 dans le sens Paris-Lille entre Assevillers et Combles, auquel il fallait ajouter 1.500 véhicules "réfugiés" sur l'aire d'autoroute d'Assevillers. Mais la circulation reprenait en fin de matinée sur l'A1 vers Lille, après le dégagement des congères, et il restait vers 13h00 "sans doute 300-400 véhicules" en train de se dégager du bouchon et de reprendre la route vers le Nord, a déclaré sur RTL le préfet de la région Picardie, Jean-François Cordet.

Pour l'après-midi, "il ne devrait plus y avoir de point noir, à la condition qu'il n'y ait pas trop de véhicules qui arrivent au même moment de la région parisienne et qui entament la résorption du bouchon", a-t-il souligné.

Plus au sud, la préfecture de l'Oise recensait toutefois encore "de nombreuses difficultés de circulation", notamment sur l'A1 au niveau de Chamant. Des usagers, bloqués de nombreuses heures sur l'A1, ont affirmé n'avoir reçu ni eau ni nourriture avant l'arrivée des pompiers dans la matinée. L'A29 dans le sens Saint-Quentin/Amiens, où quelque 150 personnes étaient retenues, était en cours de déblocage, selon la préfecture de la Somme. Les blocages, notamment sur l'A1, l'A2, l'A26 et l'A29, étaient essentiellement dus aux "poids lourds mis en travers des chaussées qui ont bloqué la circulation et les opérations de déneigement", a constaté la Société des autoroutes du nord et de l'est de la France (Sanef).

Le trafic aérien a repris à Lille-Lesquin mercredi matin, ainsi qu'à Beauvais.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !