Aubry défend Royal et enfonce Trierweiler | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France

Solidaires

Aubry défend Royal et enfonce Trierweiler

"C'est très douloureux pour Ségolène Royal", a commenté la première secrétaire du PS.

Au micro de RTL ce jeudi matin, la première secrétaire du parti socialiste a raconté le moment où Ségolène Royal a découvert le tweet de soutien de Valérie Trierweiler à son opposant aux législatives Olivier Falorni. "J'étais auprès de Ségolène Royal au moment où ce tweet est arrivé. Je voudrais dire les choses simplement : c'est très douloureux pour Ségolène Royal", a-t-elle commenté. Et d'ajouter : "On a serré les coudes ensemble parce que la solidarité, ça vaut le coup aussi, l'amitié aussi".

Pour elle, s'il faut que Ségolène Royal continue à se battre, Valérie Trierweiler doit, elle, être "plus discrète". "Jean-Marc Ayrault l'a dit, il a raison", a conclu Martine Aubry.

Vu sur RTL

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !