Liban : les images de la catastrophe et des explosions au port de Beyrouth | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Beyrouth explosions port tragédie
Liban Beyrouth explosions

Scènes de chaos

Liban : les images de la catastrophe et des explosions au port de Beyrouth

Deux explosions impressionnantes ont secoué la capitale du Liban ce mardi. Le port de la capitale libanaise est en ruines. Le bilan des victimes a été revu à la hausse. Le Liban déplore plus de 100 morts et plus de 4000 blessés dans les explosions du port de Beyrouth. 

La forte déflagration a fait d’importants dégâts à travers la ville. 

Suite aux deux explosions survenues dans la capitale libanaise, à Beyrouth, le Premier ministre a annoncé que ce mercredi 5 août serait un jour de deuil national, pour les victimes.

Le Premier ministre libanais Hassan Diab a appelé mardi les "pays amis" à aider le Liban, après les explosions meurtrières au coeur du port de Beyrouth :

"Je lance un appel urgent à tous les pays amis et les pays frères qui aiment le Liban à se tenir à ses côtés et à nous aider à panser nos plaies profondes".

Hassan Diab a assuré que les responsables devraient "rendre des comptes".

"Ce qui s'est passé aujourd'hui ne passera pas sans que des comptes soient rendus. Les responsables de cette catastrophe devront payer le prix", selon le chef du gouvernement lors d'une allocution télévisée.

Plus tôt, un haut responsable de la sécurité avait assuré que les explosions pourraient être dues à des "matières explosives" confisquées et stockées dans un entrepôt "depuis des années". Hassan Diab a promis des annonces concernant "ce dangereux entrepôt qui existe depuis six ans, depuis 2014".

A lire aussi : Liban : des dégâts importants et de nombreux morts après deux fortes explosions au port de Beyrouth

Le Parisien - L'Obs - France 24

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !