Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Capture d'écran BFMTV / DR
"Le débat sur l'islamo-gauchisme est-il possible ?" Klaus Kinzler, le professeur de l'IEP de Grenoble, et Jean-Sébastien Ferjou étaient invités sur BFMTV.

Menaces

Le débat sur l'islamo-gauchisme est-il possible ?

L'Institut d'études politiques (IEP) de Grenoble a connu des tensions autour d'accusations d'islamophobie visant deux professeurs. Klaus Kinzler, professeur d'allemand à Sciences Po Grenoble, est l'un de ces enseignants. Les deux professeurs de Sciences Po Grenoble qui ont été publiquement accusés d'islamophobie bénéficient désormais d'une protection policière. Les responsables locaux de l'Unef renvoient au gouvernement la responsabilité de cette polémique.

Accusé d'islamophobie, Klaus Kinzler est intervenu sur le plateau de BFMTV. Klaus Kinzler déplore le manque de soutien au sein du monde universitaire et de l’IEP de Grenoble face aux accusations mensongères d’islamophobie à son encontre.

Jean-Sébastien Ferjou (directeur de publication d'Atlantico) a participé à ce débat sur BFMTV avec Fatiha Agag-Boudjahlat (enseignante, essayiste) et avec Louis Hausalter (journaliste politique à Marianne). Adrien Liénard, vice-président de l’UNEF était également sur le plateau de BFMTV.

Selon Jean-Sébastien, ce qui est arrivé aux professeurs de l’IEP de Grenoble « n’est pas anecdotique ». Le directeur de la publication d’Atlantico a été interrogé sur la question de « l’islamo-gauchisme ». Il a notamment dénoncé la « prétention à un discours scientifique ».

À Lire Aussi

Pourquoi l’islamo-gauchisme est loin d’être le seul problème des universités françaises

A lire aussi : Cette culture de la lâcheté sans laquelle ne pourrait prospérer la Cancel Culture

A lire aussi : Islamo-gauchisme : la fiche de poste universitaire qui remet le feu aux poudres ET souligne les œillères qui nous empêchent de comprendre les racines des inégalités

BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !