Laurence Parisot : "Il ne faut pas supprimer le régime des intermittents !" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Reuters

Voix discordantes

Laurence Parisot : "Il ne faut pas supprimer le régime des intermittents !"

L’ex-patronne des patrons s'est montrée opposée à la suppression du régime d’assurance chômage des intermittents du spectacle… Une proposition envisagée la semaine dernière par le Medef.

Entre l’ancienne présidente du Medef et le nouveau, les avis divergent. Ce lundi 17 février, dans une interview aux Echos, Laurence Parisot s’est dit fermement opposée à la suppression du régime de l’assurance-chômage des intermittents du spectacle. La semaine dernière, le même quotidien économique révélait pourtant la volonté de l’organisation patronale de supprimer purement et simplement ce régime.

Celle qui a été huit ans la tête du Medef, avant de laisser sa place à Pierre Gattaz en juillet 2013, ne considère pas le régime dont bénéficie les intermittents du spectacle comme une anomalie. Bien au contraire, même si ce régime plus avantageux que les salariés soumis au régime général, qui tient compte des spécificités des métiers du spectacle, a été pointé du doigt plusieurs fois par la Cour des Comptes : "Il faut d’abord comprendre que les artistes, je pense notamment aux acteurs de théâtre, ce sont des personnes qui prennent des risques et qui, en plus de cela, sont des gens qui sont les ambassadeurs de la culture française".

Laurence Parisot a ensuite pris la défense de l’exception culturelle française : "Il faut vraiment avoir à l’esprit que la culture est un atout extraordinaire pour notre pays et qu’on ne peut pas traiter le secteur culturel comme tous les autres secteurs de l’économie". Elle a ensuite reconnu qu’il pouvait y avoir des abus, mais a proposé d’amender le régime plutôt que de le supprimer : "Je crois qu’il y a des abus et qu’il faut y remédier ; peut-être des excès dans certains mécanismes et aussi des entreprises qui profitent d’une manière éhontée du système. Et donc on peut le corriger, l'amender. Mais le supprimer, non".

Le 12 février dernier, Les Echos révélait les propositions du Medef dirigé par Pierre Gattaz, pour réformer le système d’assurance-chômage. Ce dernier propose, entre autres, de supprimer le régime des intermittents.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !