La réponse de Valls à Sarkozy : "il faut être grand, pas petit" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Jeu d'échecs

La réponse de Valls à Sarkozy : "il faut être grand, pas petit"

Le Premier ministre a accusé Nicolas Sarkozy sans le nommer "de briser l'esprit du 11 janvier".

Nicolas Sarkozy avait parlé de "faute" mercredi soir sur France 2 à propos du mot apartheid utilisé par Manuel Valls. Ce jeudi, le Premier ministre lui a répondu. "Il faut se hisser au niveau de l'exigence des Français. Dans ces moments-là, tout le monde, et à commencer par les responsables politiques, ceux qui gouvernent, comme ceux qui hier ont gouverné, doivent être grands, pas petits" a lancé le chef du gouvernement.

Puis il a accusé Nicolas Sarkozy sans le nommer "de briser l'esprit du 11 janvier". Pour lui, l'ancien président a relancé la "polémique" et le "débat inutile". "Dans ce moment-là, il ne faut pas penser à soi, à je ne sais quelle échéance, il faut penser à la France, aux Français" a piqué Manuel Valls. Le président de l'UMP appréciera.



 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !