L'ONU : l'embarrassant lapsus de Macron sur la "sortie de l'état de droit" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Dimitar DILKOFF / AFP

Oups...

L'ONU : l'embarrassant lapsus de Macron sur la "sortie de l'état de droit"

Le 19 septembre, après son premier discours à l'ONU, le président de la République s'est adressé aux Français de New York, annonçant la prochaine sortie de la France "de l'Etat de droit".

Mardi 19 septembre, après son premier discours à l'Assemblée générale des Nations unies, Emmanuel Macron a imité son ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, en annonçant aux membres de la communauté française de New-York la prochaine sortie de la France "de l'Etat de droit" au lieu de "l'état d'urgence".

"Je constate qu'il n'y a pas eu de réactions"

"J'ai décidé qu'en novembre prochain, nous sortirons de l'Etat de droit", a lancé le président de la République, après avoir notamment évoqué ses réformes en France et son projet de refonder l'Europe. Une bourde qui a provoqué des rires dans la salle. "Je constate qu'il n'y a pas eu de réactions. Je ne sais pas comment le prendre. J'ignore si c'est de la torpeur ou de l'acquiescement, je choisis le premier !", a réagi le président de la République.

Le régime d’exception a été mis en place par François Hollande après les attentats de Paris et de la Seine-Saint-Denis le 13 novembre 2015. Depuis, il a été prolongé six fois par le Parlement. Alors que le gouvernement d'Emmanuel Macron a pris la décision de mettre fin à l'état d'urgence, il est accusé par l'opposition de vouloir réduire les libertés publiques au profit de la sécurité.

Vu sur 20Minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !