L'archevêque de Toulouse, Robert Le Gall, se dit contre le droit au blasphème | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Religions

L'archevêque de Toulouse, Robert Le Gall, se dit contre le droit au blasphème

L'archevêque de Toulouse Mgr Robert Le Gall, a créé la polémique vendredi 30 octobre en se prononçant sur France Bleu Occitanie contre le droit au blasphème et à la caricature.

Il a affirmé que "la liberté d’expression a des limites" et qu'"on met parfois de l’huile sur le feu avec ces questions des caricatures".

Pour l’archevêque", il faudrait apaiser tout cela car ces caricatures sont contre les musulmans mais contre la foi chrétienne aussi". Interrogé pour savoir s'il fallait arrêter de diffuser ces caricatures, notamment dans les écoles, il a répondu : "Je le pense profondément. On voit les conséquences, on met de l’huile sur le feu et c’est une escalade ensuite. La liberté d’expression a des limites comme toutes libertés humaines." Il s'est aussi prononcé contre le droit au blasphème. "On ne se moque pas impunément des religions. On ne peut pas se permettre de se moquer des religions, on voit les résultats que cela donne", a-t-il dit.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !