Kaboul : 43 morts dans l'attaque d'un complexe gouvernemental | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: WAKIL KOHSAR / AFP

Non revendiqué

Kaboul : 43 morts dans l'attaque d'un complexe gouvernemental

Ce lundi, des hommes armés ont pris d'assaut un complexe gouvernemental. Le bilan de l'attaque, donné ce mardi, fait état d'au moins 43 morts.

Ce lundi pendant près de sept heures, des hommes armés ont pris d'assaut un complexe gouvernemental à Kaboul (Afghanistan). Selon un porte-parole du ministère afghan, le bilan serait d'au moins 43 morts et 25 blessés. L'attaque contre ce complexe qui abrite des bâtiments des ministères des Travaux publics et du Travail et des Affaires sociales n'a pour l'instant pas été revendiquée. Le Premier ministre Abdullah Abdullah a tout de même accusé les taliban d'être à l'origine de cette attaque mais leur porte-parole Zabiullah Mujahid a affirmé qu'ils "n'avaient rien à voir" avec cette attaque. Najib Danish, porte-parole du ministère a confié  que la plupart des victimes sont des civils et que les forces afghanes ont éliminé trois des quatre assaillants et libéré plus de 350 personnes qui s'étaient retrouvées piégées dans le complexe. Le quatrième homme armé a été tué dans l'explosion d'une voiture piégée au début de l'attaque.

Une attaque qui intervient après l'annonce, encore non confirmé de manière officielle, d'un prochain retrait de 7000 soldats américains présents en Afghanistan sur 14 000 au total. Une décision saluée par les Taliban

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !