Jean-Luc Mélenchon dénonce les pratiques de Quotidien devant le tribunal | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Capture d'écran Youtube / Huffington Post

Accusations

Jean-Luc Mélenchon dénonce les pratiques de Quotidien devant le tribunal

Le leader de la France Insoumise a attaqué l'émission "Quotidien" devant le tribunal de Bobigny. Le parquet a requis trois mois de prison avec sursis et 8.000 euros d'amende contre Jean-Luc Mélenchon ce vendredi.

Jean-Luc Mélenchon s'en est pris aux médias.  

"Il n'y aurait pas eu de procès s'il n'y avait pas eu les images de Quotidien. (…) Les gens ne se plaignent que parce qu’ils se sont vus à la télévision dans une situation qu’ils trouvaient humiliante. S’il n’y avait pas eu ces images, il n’y aurait pas eu d’humiliation. S’il n’y avait pas eu ces images, il n’y aurait pas eu de procès". 

Jean-Luc Mélenchon a critiqué Quotidien, "une émission de divertissement" selon lui. 

Alexis Corbière a également pointé du doigt le rôle de l'émission et l'exploitation des images tournées lors de la perquisition menée dans les locaux de La France Insoumise : 

"Il y a un acteur présent depuis le début, c’est l’émission "Quotidien". La manière dont elle a répété et répété ces images. Et c’est la raison d’ailleurs du trouble des policiers. Peut-être que les policiers auraient dû porter plainte contre le fait que leur visage n’a pas été flouté. C’est la médiatisation répétée, des gros plans sur certains, qui a posé problème". 

Huffington Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !