Invitée au Grand Journal, NKM qualifie les climato-sceptiques de "connards" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique

Oups...

Invitée au Grand Journal, NKM qualifie les climato-sceptiques de "connards"

L'ancienne ministre de l'Ecologie a qualifié le "changement climatique" de "malheur pour l'humanité" et a appelé à une "lutte urgente".

Nathalie Kosciusko-Morizet, invitée sur le plateau du Grand journal sur Canal+, s'est littéralement lâchée. Suite aux inondations meurtrières dece week-end, la question du réchauffement climatique est revenue dans le débat public. NKM était interrogée sur les climato-sceptiques, dont Philippe Verdier, chef du service météo de France télévisions, qui sort un livre sur le sujet. "Dans ma tête, c'est très clair, je dirais que c'est des connards, mais on va encore dire que...". Puis, après quelques secondes d'hésitation, elle éclate de rire.

Puis l'ancienne ministre de l'Ecologie reprend son sérieux : "Quand on dit que ça va améliorer le tourisme, ça serait peut-être vrai si ça augmentait la température de deux degrés partout, et encore. Mais ça n’est pas ça que ça fait, le changement climatique. Ça multiplie ce qu’on appelle 'les événements climatiques extrêmes', c’est-à-dire que là où il y a du désert ça va être toujours plus sec, et là où il y a des problèmes d’ouragan, il va y en avoir toujours plus". Enfin, selon elle, "on ne peut pas lier un événement climatique extrême au changement climatique, mais on sait que la multiplication lui est liée. Donc oui, c'est du malheur pour l'humanité et c'est une lutte urgente".

Lu sur BFMTV.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !