Inceste : Emmanuel Macron salue le courage des victimes et demande une adaptation du droit | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société

Violences sexuelles sur mineurs

Inceste : Emmanuel Macron salue le courage des victimes et demande une adaptation du droit

Emmanuel Macron a publié ce samedi 23 janvier une vidéo à destinations des personnes victimes d'inceste ou de crimes sexuelles lorsqu'elles étaient mineures, en réaction aux milliers de témoignages qui ont émergé depuis le déclenchement de l'affaire Duhamel. Dans cette intervention d'un peu plus de 2 minutes, intitulée "La parole se libère. Grâce au courage", le président de la République déclare que "ces témoignages, ces paroles, ces cris, plus personne ne peut les ignorer."

"Nous avons allongé le délai de prescription à 30 ans à compter de la majorité. Nous avons durci les contrôles pour les professionnels au contact des enfants. Beaucoup a été fait. Il nous faut faire plus", explique le président de la République. Il promet ainsi que  deux rendez-vous de dépistage et de prévention contre les violences sexuelles faites aux enfants - l’un au primaire, l’autre au collège - seront mis en place pour tous, dans le cycle de visites médicales obligatoires existantes. Les soins psychologiques des enfants victimes de violences sexuelles seront aussi remboursés, annonce-t-il.

"Il nous faut adapter notre droit pour mieux protéger les enfants victimes d'inceste et de violences sexuelles. C’est un sujet complexe. J’ai demandé aux ministres Éric Dupond-Moretti et Adrien Taquet de mener une consultation qui devra déboucher rapidement sur des propositions."

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !