Horizons : Edouard Philippe dévoile le nom de son nouveau parti | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Capture d'écran Le Parisien / DR
Edouard Philippe a lancé son propre parti, Horizons, depuis la ville du Havre, ce samedi 9 octobre.

Offre politique

Horizons : Edouard Philippe dévoile le nom de son nouveau parti

L'ancien Premier ministre, Edouard Philippe, a lancé son propre parti ce samedi depuis la ville du Havre. Baptisé "Horizons", ce mouvement doit permettre de "participer à la constitution d'une nouvelle offre politique" et élargir vers la droite le socle de soutiens à Emmanuel Macron.
Edouard Philippe a lancé, samedi au Havre, son propre parti ("Horizons") pour "participer à la constitution d'une nouvelle offre politique" et élargir vers la droite le socle de soutiens à Emmanuel Macron.
Pendant près de deux heures, Edouard Philippe a prononcé un discours depuis la ville du Havre ce samedi, devant près de 3 000 invités, selon les organisateurs. Le nouveau chef de parti a défendu une "logique de partenariat" avec La République en marche. Il souhaite notamment apporter son soutien au président de la République en vue de l'élection présidentielle de 2022. 
Edouard Philippe a justifié le nom de son parti en expliquant "qu'il faut voir loin", jusqu'en 2050. Horizons fait donc référence aux objectifs que la formation politique s'est fixés. 
Les adhérents d'Horizons pourront être affiliés à un autre parti. 
L'ancien ministre a énuméré quatre "vertiges", ou défis prioritaires auxquels la France doit faire face. Il a d'abord évoqué "le défi démographique" puis le vertige environnemental. Le troisième porte sur la géopolitique et enfin le dernier est le défi technologique.

À Lire Aussi

Si Éric Zemmour est le RPR, qui est donc Edouard Philippe (pas vraiment l’UDF en tous cas…) ?

À Lire Aussi

Edouard Philippe n’a pas dit son dernier mot
Le Parisien - Huffington Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !