Hollande et son autorité : le clash entre Ayrault et Jacob à l'Assemblée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Crédits Photo: Capture d'écran

Face à face

Hollande et son autorité : le clash entre Ayrault et Jacob à l'Assemblée

Le chef de file des députés de l'opposition a affirmé, "Duflot a humilié le président". Le Premier ministre lui a répondu : "Balayez devant votre porte".

Drôle d'ambiance ce mardi à l'Assemblée nationale. L'affaire Cécile Duflot-Manuel Valls a donné lieu à un vif échange entre le Premier ministre Jean-Marc Ayrault et Christian Jacob, le chef de file des députés UMP. Les divergences ouvertes entre la ministre du Logement et le ministre de l'Intérieur sur les Roms posent de nouveau la question du manque d'autorité du chef de l'Etat. Christian Jacob ne s'est pas gêné pour ramener ce sujet sur le tapis en interpellant Jean-Marc Ayrault.

Voici comment le face à face s'est déroulé :

Christian Jacob : "Madame Duflot a bafoué votre autorité, elle a humilié le président de la République (…) Nous n'acceptons plus que vous soyez le simple notaire d'un contrat de mariage entre le PS et les Verts".

Jean-Marc Ayrault : "Vous êtes dans votre rôle, celui d'une opposition qui se caricature elle-même" en appelant Christian Jacob "Monsieur Copé", avant d'ajouter, "Mon lapsus est révélateur" et de terminer en conseillant à son opposant de "balayer devant sa porte" et de "réfléchir avant de parler".  

Enfin, le Premier  ministre a renvoyé l'UMP à ses propres divisions, "Vous êtes un parti qui se divise, qui n'a plus de leader, qui fraude pour élire son président", faisant référence à la bataille pour la présidence de l'UMP.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !