Georges W. Bush explique son air hébété | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International

Tête de c..

Georges W. Bush explique son air hébété

La posture égarée de l'ex-président américain, à l'annonce de la catastrophe du 11 septembre, était volontaire.

Ces images ont fait le tour du monde. C'est dans cette école élémentaire de Floride que l'ex-président américain, Georges W. Bush, apprend la nouvelle de l'attentat du 11 septembre 2001. Lorsqu'un conseiller lui souffle à l'oreille, qu'un second avion de ligne a frappé la deuxième tour du World Trade Center, l'ancien président prend un air hébété et égaré, qui a été par ailleurs largement commenté et critiqué.

Aujourd'hui, Georges W. Bush revient sur cette journée. Il a accordé une interview, qui sera diffusée le 28 août, à la chaîne National Geographic dans laquelle il explique son attitude volontairement adoptée." Ma première réaction a été la colère. Qui diable peut bien faire ça à l'Amérique ?", se serait dit l'ancien président selon des extraits de l'interview rapportés par Reuters. "Ensuite j'ai regardé les enfants et le contraste entre leur innocence et la violence des attaques m'a frappé."

Persuadé que sa réaction serait scrutée et analysée à la loupe, il déclare avoir "choisi de ne pas partir immédiatement. Je ne voulais pas choquer les enfants. Je voulais projeter une image de calme. J'ai vécu suffisamment de crises pour savoir qu'un leader doit renvoyer une sensation de calme."

Lu sur Reuters

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !