Fukushima : le Japon observe une minute de silence en hommage aux victimes du 11 mars 2011 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Crédits Photo: Capture d'écran Euronews / DR
Le Japon a observé une minute de silence en hommage aux victimes du 11 mars 2011, disparus dans la triple catastrophe de Fukushima.

Commémorations

Fukushima : le Japon observe une minute de silence en hommage aux victimes du 11 mars 2011

Des commémorations ont eu lieu, ce jeudi 11 mars 2021, à Fukushima, la préfecture du Japon la plus touchée par le tsunami survenu il y a dix ans. A 14h46, l'heure du séisme de 2011, une minute de silence a été observée à travers tout le Japon. Des sirènes ont retenti au même moment sur des plages du littoral. Des personnes se sont recueillies les mains jointes en regardant vers la mer.

Le lourd bilan humain de près de 18.500 morts ou disparus a été principalement causé par un gigantesque tsunami, dont les vagues se sont abattues sur les côtes du nord-est japonais peu après le tremblement de terre de magnitude 9,0 sur l'échelle de Richter.

Cette minute de silence a été suivie à Tokyo en ce jeudi 11 mars 2021 d'une cérémonie où se sont exprimés l'empereur Naruhito et le Premier ministre Yoshihide Suga, selon des précisions de la rédaction d’Euronews.

Le Japon a tiré des leçons de la triple catastrophe. Le démantèlement de la centrale nucléaire se poursuit notamment depuis l'accident et devrait prendre encore trois à quatre décennies au moins.

A lire aussi : 10 ans après Fukushima, le bilan de la sortie du nucléaire en Allemagne n’est pas ce que les Verts voudraient y voir

Euronews - Huffington Post - L'Obs

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !