François Ruffin dénonce les pratiques des ministres en pleine canicule | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Environnement
Crédits Photo: Capture d'écran Youtube

"Bagnoles"

François Ruffin dénonce les pratiques des ministres en pleine canicule

Le député La France Insoumise de la Somme a interpellé mercredi plusieurs ministres dans la cour de l'Assemblée nationale, alors qu'ils se déplaçaient en voitures pour rejoindre le Sénat. François Ruffin a publié une vidéo dans laquelle il dénonce l'attitude des ministres en pleine canicule. Le député a regretté qu'ils se déplacent en voitures alors qu'ils pourraient effectuer le trajet à pied. François Ruffin a également critiqué le fait que les chauffeurs des ministres laissent tourner le moteur des véhicules.  

Le député LFI a interpellé plusieurs ministres ce mercredi 26 juin à l’issue des questions au gouvernement sur leur usage de la voiture en pleine canicule.

"Dedans, les grands discours sur la canicule et sur l'environnement. Dehors, les voitures des ministres, leurs escortes, moteurs qui tournent, sous 40 °C".

Dans la cour de l'Assemblée nationale, le député critique des choix peu écologiques : "les bagnoles" des ministres qui "se garent et continuent de tourner". 

François Ruffin recommande aux députés d'utiliser les transports en commun. 

"Il y a des lignes de métro à Paris, c'est hyper efficace. Est-ce que tout le monde a besoin de venir en bagnole ?

Le député LFI a ensuite tenté de dialoguer avec les ministres et les personnalités politiques sur ces questions. Il a notamment interrogé Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement. 

"Qu'est-ce que vous pensez du fait qu'un jour de canicule, les ministres viennent en voiture alors que, souvent, il n'y a que quelques centaines de mètres à faire et que les voitures tournent dans la cour de l'Assemblée ?". 

Le ministre de la Culture Franck Riester et le secrétaire d’État chargé des Relations avec le Parlement Marc Fesneau ont également été interrogés. Peu de personnalités politiques ont répondu à François Ruffin. Ils ont indiqué qu'ils devaient se rendre rapidement au Sénat. François Ruffin a eu plus de chance avec Jean-Michel Blanquer :

"Oui, il faudrait éteindre les moteurs. [...] Il faudrait faire plein d'efforts, je suis d'accord".

François Ruffin a souhaité rappeler que le ministère de la Transition écologique se situe à 600 mètres de l’Assemblée nationale, soit 8 minutes à pied. Sibeth Ndiaye et Franck Riester sont tous les deux à moins de 15 minutes à vélo du Palais Bourbon. 

Dans cette vidéo, François Ruffin a pris l’exemple du Premier ministre des Pays-Bas, Mark Rutte, qui effectue tous ses courts trajets à vélo.

François de Rugy, le ministre de la Transition écologique, a tenu à répondre à François Ruffin en publiant un message sur Twitter : 

"Comme d’habitude, Monsieur Ruffin préfère faire des films que des propositions... et s’il était honnête, il dirait que je viens souvent à l’Assemblée à pied et que je me déplace dans Paris avec une voiture électrique”.

Face à la canicule, la circulation différenciée a été mise en place dans les grandes villes comme Paris, Lyon, Grenoble ou bien encore Marseille cette semaine. Certains véhicules ne peuvent pas circuler dans certaines agglomérations avec des fortes chaleurs et lors des pics de pollution. Malgré cette mesure, d'importants bouchons ont été constatés à Paris.   

Franceinfo et Youtube

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !