Fillon n’aime pas que l’on critique les syndicats | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France

Désaccord

Fillon n’aime pas que l’on critique les syndicats

Le Premier ministre prend ainsi ses distances avec Nicolas Sarkozy.

François Fillon était l’invité de RTL ce lundi. Le Premier ministre a déclaré qu’il fallait "éviter toutes les remarques désagréables à propos des syndicats en tant que tels". Ils "sont nécessaires au fonctionnement de l’économie et du système social français".

Une critique de Nicolas Sarkozy ? "C'est mon opinion et je l'ai toujours défendue. Personne ne sera surpris que je la défende à nouveau" réplique-t-il. Il estime que "pendant tout le quinquennat, nous avons eu un dialogue social exemplaire".

Vu sur RTL

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !