Eric Zemmour : "Tout est faux dans le programme de Valérie Pécresse sur l’immigration" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Crédits Photo: Capture d'écran CNews / DR
Eric Zemmour était interrogé par Laurence Ferrari dans la matinale de CNews, ce mercredi 19 janvier.

2022

Eric Zemmour : "Tout est faux dans le programme de Valérie Pécresse sur l’immigration"

Eric Zemmour était l'invité de la matinale de CNews, ce mercredi 19 janvier. Il a été interrogé sur la campagne présidentielle, sur l'immigration et sur la candidature de Marine Le Pen. 

Eric Zemmour a répondu aux questions de Laurence Ferrari sur CNews, ce mercredi 19 janvier. Eric Zemmour a critiqué la candidate des Républicains sur sa vision de l'immigration. L'auteur de "La France n'a pas dit son dernier mot" a indiqué que "tout est faux dans le programme de Valérie Pécresse sur l’immigration". 

Eric Zemmour considère que les mesures concernant l’arrêt du regroupement familial ou encore la suppression des prestations sociales, ne sont que le prolongement de celles menées par Emmanuel Macron ou François Hollande avant lui, et qu’elles ne seront pas véritablement appliquées, contrairement à son programme.

Eric Zemmour a affirmé sur CNews qu’il "veut vraiment une immigration zéro". Il a indiqué qu’il allait s’opposer aux règles de l’Union Européenne sans en sortir en se basant sur le poids politique de la France, car "sans la France il n’y a pas d’Europe". Il rappelle également qu’il est impossible de changer les traités européens car il faudrait mettre d’accord les 27 pays, ce qui est "impossible". Eric Zemmour souhaite donc réformer l’Europe sans sortir des traités, notamment sur l’immigration.

Lors de cet entretien sur CNews, Eric Zemmour a précisé que "Marine Le Pen n’a pas le monopole de la candidature", notamment à droite et il rappelle qu’elle a perdu beaucoup de points dans les sondages depuis l’annonce de sa candidature. Eric Zemmour a affirmé qu’il était le seul véritable candidat anti-système.

CNews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !