Droit du sol : Luc Chatel défend la position de l'UMP | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France

Point de vue

Droit du sol : Luc Chatel défend la position de l'UMP

Le député et ancien ministre était l'invité de la matinale de France Info ce mercredi.

Luc Chatel reste droit dans ses bottes. Comme la plupart des membres de l'UMP ce mercredi matin, l'ancien ministre de l'Education nationale a assuré le service après-vente sur France Info, après la proposition de Jean-François Copé de déposer une loi réformant le droit du sol. Pour lui, pas question de reculer même devant les critiques de la gauche. "J'entends depuis hier que l'UMP courrait après le Front national. L'UMP, elle fait comme toutes les grandes formations politiques dans les pays développés, elle réfléchit à ce qui est le sujet majeur du XXIe siècle. Et la question des migrations c'est l'un des sujets majeurs".

Puis il a refusé que la remise en cause du droit du sol pour les enfants de clandestins ne concerne que l'Outre-Mer : "Non c'est une loi pour la République. On ne peut pas à la fois s'indigner à longueur de temps sur ce qui se passe à Lampedusa et rester les bras ballants à regarder l'évolution du monde. Ce débat est important".

Enfin, Luc Chatel a donné son avis sur la poussée actuelle du FN. "Si tant de gens se tournent vers le  FN, c'est que nous n'avons pas réfléchi suffisamment sur l'ensemble des sujets qui préoccupent les Français au quotidien" a affirmé le député de Haute-Marne.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !