Des faux militants dans ses meetings ? Valérie Pécresse dénonce une fake news qui montre la fébrilité de ses adversaires | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Crédits Photo: Capture d'écran Europe 1 / DR
La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, était l’invitée d’Europe 1 ce jeudi 17 juin.

Campagne électorale

Des faux militants dans ses meetings ? Valérie Pécresse dénonce une fake news qui montre la fébrilité de ses adversaires

La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, était l’invitée d’Europe 1 ce jeudi 17 juin. Elle a notamment été interrogée sur la campagne des élections régionales et sur la crise sanitaire.

Valérie Pécresse, la présidente sortante de la région Ile-de-France, était l’invitée d’Europe 1 ce jeudi 17 juin. Elle a répondu aux questions de Sonia Mabrouk sur la crise sanitaire et sur la campagne des élections régionales.

Interrogée sur les attaques de l’extrême gauche envers elle et qui l’accuse d’avoir des faux militants dans ses meetings, Valérie Pécresse a tenu à démentir fermement :

« C’est complètement faux. Totale fake news. Et d’ailleurs cela montre la fébrilité de mes adversaires. Et je les invite à venir dans mes meetings ».

Valérie Pécresse a tenu à alerter également sur les risques de l’abstention et sur la vision de la société de la gauche et des extrêmes pour l’avenir de la région.

Sur la crise sanitaire, Valérie Pécresse a salué la décision du gouvernement sur le port du masque et la levée du couvre-feu, tout en lui demandant « d'être vigilant aux arrivées par les frontières » au regard de la forte circulation du variant Delta.

Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !