Déprogrammations liées au Covid-19 : Axel Kahn redoute des "milliers de morts supplémentaires par cancer" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Capture d'écran RMC / BFMTV
Axel Kahn coronavirus covid-19 seconde vague patients malades

Gestion de la 2eme vague

Déprogrammations liées au Covid-19 : Axel Kahn redoute des "milliers de morts supplémentaires par cancer"

Axel Kahn, le président de la Ligue nationale contre le cancer, était invité ce jeudi 12 novembre de BFMTV et RMC. Il a répondu aux questions de Jean-Jacques Bourdin. Lors de cet entretien, Axel Kahn a notamment exprimé son inquiétude face à la diminution de la qualité de la prise en charge des personnes atteintes de cancers, suite à l'impact de la crise sanitaire et de la pandémie de Covid-19.

"Je ne peux pas rentrer dans le détail, mais on est sûrs que la diminution de la qualité de la prise en charge des personnes atteintes de cancers, durant ces deux vagues, créera des milliers de morts supplémentaires par cancer, dans les cinq ans qui viennent, qui n'auraient pas dû mourir".

Ces morts pourraient être liées à des reports de soins, mais également à des cancers qui n'auront pas été détectés ou qui l'auront été trop tard.

"Nous avons reçu des témoignages indiquant que des opérations repoussées pendant la première vague viennent d'être repoussées pendant la deuxième vague". 

Lors de cet entretien avec Jean-Jacques Bourdin, le Professeur Axel Kahn a également indiqué que "ce serait une mauvaise idée" de rendre obligatoire le vaccin contre la Covid-19. 

BFMTV - RMC

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !