Crise en Ukraine : "Mieux vaut ne pas nous chercher" menace Poutine | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Crédits Photo: Reuters
Poutine évoque l'arme nucléaire

Avertissement

Crise en Ukraine : "Mieux vaut ne pas nous chercher" menace Poutine

"Je tiens à vous rappeler que la Russie est l'un des plus grandes puissances nucléaires" a fait savoir vendredi le président russe lors d'une rencontre avec les jeunes du pays.

Vladimir Poutine sort les muscles. Alors que la crise ukrainienne s'intensifie de jour en jour, le président russe s'est montré menaçant envers la communauté internationale. "Mieux vaut ne pas nous chercher" a-t-il ainsi tonné vendredi lors d'une rencontre avec des jeunes Russes selon Le Parisien.  

"La Russie n'est pas impliquée dans des conflits à grande échelle", a dans un premier temps déclaré Vladimir Poutine au forum international de la jeunesse. Et d'assurer que la Russie n'avait pas "l'intention de (nous) engager dans ce type de conflit". Mais il ajoute : "nous devons toujours être prêts à repousser une agression envers la Russie". C'est pourquoi, "les partenaires de la Russie doivent comprendre qu'il vaut mieux ne pas nous chercher..." a fait savoir le dirigeant russe. Et de rappeler que "la Russie est l'un des plus grandes puissances nucléaires".

Toujours selon Le Parisien, Vladimir Poutine a poursuivi son discours en donnant une petite leçon de dissuasion nucléaire. "Nous ne cessons de renforcer ce potentiel et nous le ferons à l'avenir, non pour menacer qui que ce soit, mais pour nous sentir en sécurité, pour être tranquilles et avoir la possibilité de réaliser nos plans dans le domaine économique et la sphère sociale." La communauté internationale est prévenue. 

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !