C à vous : Lady Gaga émue aux larmes par un cadeau de Jean-Charles de Castelbajac | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Crédits Photo: Capture d'écran vidéo C à vous
Lady Gaga émue aux larmes pendant C à vous.

Séquence émotion

C à vous : Lady Gaga émue aux larmes par un cadeau de Jean-Charles de Castelbajac

Le créateur avait dessiné deux Lady Gaga à son intention, l'une blonde représentant "Art Pop Gaga" et l'autre brune pour "Cheek to Cheek Gaga", les deux derniers albums de la chanteuse.

Lady Gaga ne faillit pas à sa réputation d'âme sensible. Invitée sur le plateau C à vous sur France 5 ce vendredi 31 octobre (émission enregistrée ce jeudi), la chanteuse avait les larmes aux yeux quand elle a reçu un cadeau de la part de Jean-Charles de Castelbajac en pleine émission. Le créateur avait dessiné deux Lady Gaga à son intention : l'une blonde, représentant "Art Pop Gaga" et l'autre brune pour "Cheek to Cheek Gaga", les deux derniers albums de la chanteuse. "Ça fait longtemps qu'on ne s'est pas vus mais j'ai écouté ton dernier album Cheek to Cheek et je l'adore. Tu réinventes tout le temps c'est fantastique (…) j'espère te voir bientôt", a-t-il déclaré dans une vidéo diffusée lors de l'émission d'Anne-Sophie Lapix.

"Il n'y a pas de plus beau cadeau qu'un cadeau artistique entre artistes. Chaque jour, je me réveille et je me souviens de moments comme celui-ci, qui me renvoient immédiatement à mes 19 ans, à un appartement plus petit que cette pièce, avec un clavier, et un rêve", a expliqué la chanteuse, des trémolos dans la voix. Mais désormais, l'artiste est certainement venue à bout de ce fameux rêve puisqu'elle celle se produit ce soir et demain au Zenith dans le cadre de sa tournée mondiale "Artpop Ball". Elle sera de retour à Bercy le 24 novembre prochain.

Lu sur France TV Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !