Brésil : quand des Indiens d'Amazonie entrent pour la première fois en contact avec le monde extérieur | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Reuters
Il y a un mois, pour la première fois de leur existence, des membres de la tribu des Ashaninka sont entrés en contact avec le monde extérieur.

Moments rares

Brésil : quand des Indiens d'Amazonie entrent pour la première fois en contact avec le monde extérieur

Il y a un mois, pour la première fois de leur existence, des membres de la tribu des Ashaninka sont entrés en contact avec le monde extérieur.

Un événement rarissime a eu lieu il y a quelques semaines au Brésil. En effet, comme le rapporte Business Insider, la tribu des Ashaninka est entrée en contact avec les habitants d'un petit village de l'Etat d'Acre, situé non loin de la frontière entre le Brésil et le Pérou. Une sortie extraordinaire motivée par des profonds bouleversements au sein de ce peuple indigène.  Plus précisément, nus et armés d'arcs et de flèches, ces Indiens "isolés", à l'écart du monde extérieur, ont émergé de la forêt amazonienne pour entrer en contact avec des Indiens Ashaninkas du nord du Brésil. 

<<<<<<<<<<<<< Pour en savoir plus sur le sujet : Et paf ! Un mois après sa découverte cette tribu amazonienne est déjà malade de la grippe <<<<<<

Le département des Affaires indigènes du Brésil (Funai) a diffusé une vidéo où l'on voit le moment du contact sur les berges du fleuve Envira, dans l'État brésilien de l'Acre, frontalier avec le Pérou. Une scène montre un Ashaninka en short remettre un régime de bananes à deux Indiens identifiés comme le peuple du Rio Xinane qui appartient au groupe linguistique "pano". "

Comme l'explique le magazine Science, les autorités brésiliennes pensent que les membres de la tribu ont décidé d'entrer en contact avec le monde extérieur car ils ont été menacés par des trafiquants de drogues ou des coupeurs de bois travaillant dans l'illégalité. 

 

vu sur MyTF1 News

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !