Aurélie Filippetti n'a "aucune leçon à recevoir de qui que ce soit" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Crédits Photo: Fondapol
Aurélie Filippetti en conflit avec Jean-Christophe Cambadélis

Révolte

Aurélie Filippetti n'a "aucune leçon à recevoir de qui que ce soit"

L'ancienne ministre de la Culture s'est abstenue de voter le budget mardi à l'Assemblée nationale.

Aurélie Filippetti et Benoît Hamon provoquent des remous au sein du PS. Les deux anciens ministres n'ont pas voté le bugdet mardi à l'Assemblée nationale. Ils se sont abstenus. Une "attitude déplorable" qui s'exprimait ce mercredi matin sur RTL. Invitée de iTélé, l'ex-ministre de la Culture lui a répondu. "Nous ne sommes pas les deux seuls anciens ministres, puisque je rappelle que Delphine Batho et Cécile Duflot se sont abstenus" a-t-elle débord soutenu.

Puis elle a attaqué frontalement le Premier secrétaire du PS. "Il y a une part de mauvaise foi dans les propos de Jean-Christophe Cambadélis : quand il parle des arbitrages budgétaires, il parle de la parti dépense. On a été très cohérents par rapport au mois d'août" a expliqué la députée.

Aurélie Filippetti a ensuite haussé le ton affrimant qu'elle n'avait "aucune leçon à recevoir de qui que ce soit". De son côté, Benoît Hamon a critiqué François Hollande et Manuel Valls. Ambiance au PS.

Lu sur iTélé

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !