Antoine Griezmann offre le ballon du match France-Irlande au fils du policer tué à Magnanville | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
Crédits Photo: Capture d'écran Dailymotion

Le beau geste

Antoine Griezmann offre le ballon du match France-Irlande au fils du policer tué à Magnanville

Le jeune garçon avait été invité au stade par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

Le héros du dernier match de l'équipe de France a aussi du coeur. Dimanche dernier, Antoine Griezmann a permis à la France de se qualifier pour les quarts de finale de l'Euro 2016 en inscrivant deux buts face à l'Irlande, qui menait alors 1 à 0. Le soir même, après le match qui se disputait à Lyon, l'attaquant tricolore a accepté de faire un geste délicat en rencontrant le fils de Jean-Baptiste Salvaing, ce policier sauvagement assassiné dans sa maison de Magnanville, en compagnie de sa conjointe Jessica Schneider.

L'adolescent visible sur les images est le demi-frère du petit garçon de trois ans pris en otage par le tueur Larossi Abballa, et qui est né d’une première union du policier. Le jeune garçon avait été invité au stade par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. "Ça va ? On fait une photo ?”, a demandé la star des Bleus au jeune homme après lui avoir faire une bise et lui avoir remis le ballon du match France-Irlande, couvert d'autographes.

La police nationale a posté la scène sur Twitter, indiquant : "Le fils de notre collègue assassiné a pu réaliser un de ses rêves avec la complicité des policiers du RAID et l'amitié des joueurs de l'équipe de France".

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !