Affaire Leonarda : Manuel Valls prend la défense de François Hollande | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Crédits Photo: Reuters

Monde à l'envers

Affaire Leonarda : Manuel Valls prend la défense de François Hollande

Le ministre de l'Intérieur était l'invité d'Europe 1 ce lundi matin.

D'habitude, le président de la République vient au secours de ses ministres. Mais ce lundi matin, il s'est produit l'inverse. Manuel Valls est monté au créneau sur Europe 1 pour défendre François Hollande dans l'épineuse affaire Leonarda. Interrogé sur la prestation du chef de l'Etat, le ministre de l'Intérieur a expliqué "le Président a rappelé le respect de la loi mais a fait un geste de générosité qui honore la France. C'est un geste fort". 

Il a également indiqué que François Hollande avait fait preuve d'autorité dans ce dossier. "Ceux qui critiquent aujourd'hui sont les mêmes qui auraient critiqué si rien n'avait été fait. (...) Je trouve très injuste les critiques qui sont adressées au président de la République", a t-il dit à Jean-Pierre Elkabbach.

Manuel Valls a également rappelé que seule Leonarda pourrait revenir en France et non l'ensemble de sa famille. "Il n'y aura pas de retour de la famille de Leonarda. Le Kossovo est un pays démocratique (…) je fais confiance aux autorités kossovares pour non seulement assurer la sécurité de ses concitoyens mais aussi pour permettre l'intégration de ces familles" a indiqué le ministre de l'Intérieur, soucieux de défendre les décisions prises par François Hollande et Jean-Marc Ayrault. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !