Adama Traoré : Didier Guillaume souhaite que l’Etat français fasse "toute la lumière" sur l’enquête | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Crédits Photo: capture d'écran France 5 / Pure Médias

Justice

Adama Traoré : Didier Guillaume souhaite que l’Etat français fasse "toute la lumière" sur l’enquête

Le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, était invité sur Sud Radio ce mercredi. Il a notamment été interrogé sur le rassemblement organisé ce mardi en hommage à Adama Traoré. Il a dit "comprendre que la manifestation ait attiré plus de 20.000 personnes".

Didier Guillaume a défendu les principes et les valeurs républicaines. S'il constate "une tension extrême dans le pays et le sentiment de certains de nos concitoyens de subir des actes racistes", le ministre de l'Agriculture a réaffirmé que "la France n'est pas raciste [...] et les Français ne sont pas des racistes. La règle absolue dans la République, ce qui fonde notre pacte républicain, c'est justement l'accueil, la diversité et l'intégration. Mais avec ce qu'il s'est passé aux États-Unis, la mort de ce jeune Floyd, d'ailleurs on ne peut jamais dire il était noir, il avait fait ceci, il avait fait cela, ça n'existe même pas. Peu importe, on ne tue pas quelqu'un".

Dans le cadre de l’affaire d’Adama Traoré, Didier Guillaume  a réclamé que "l'État français" et que la justice fassent "toute la lumière" sur l'enquête.

Didier Guillaume s’est également exprimé sur Twitter : "En France, comme ailleurs, il existe des actes racistes qu'il faut combattre avec force. Mais, je ne laisserai jamais dire que la France est un état raciste. Soutien total aux forces de l'ordre républicaines et laïques". 

Didier Guillaume a appelé à la "sérénité" et à la "tranquillité". 

"Sur tous les sujets, c'est la transparence la plus totale. Aucun enfant de France, aucun citoyen qui habite sur le sol de la France, ne doit être attaqué, discriminé, vilipendé, c'est la règle de base".

Didier Guillaume lors de cet entretien et en tant que ministre de l’Agriculture s’est également exprimé sur la réouverture des cafés et des restaurants en cette phase 2 du déconfinement. 

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !