À deux ans, il sauve son frère coincé sous une commode | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Capture d'écran

Super-héros

À deux ans, il sauve son frère coincé sous une commode

Depuis, Bowdy est devenu une vraie star du Web.

La semaine dernière, Bowdy Shoff, petit américain de l’Utah (ouest des États-Unis), a sauvé la vie de son jumeau, Brock, coincé sous le poids d’une commode. La scène a été filmée par la caméra de surveillance placée dans la chambre des enfants.

Alors que leurs parents faisaient une sieste, les deux petits jouaient dans la chambre. Soudain, une commode est tombée sur l'un des jumeaux. Sur la vidéo, Bowdy réfléchi à ce comment il pourrait aider son frère. Il fait d'abord le tour du meuble et, après seulement moins d’une minute, il le soulève et le pousse pour dégager Brock, dont seule la tête et la moitié du corps dépassaient.

"Nous n’avons rien entendu, nous les entendons normalement jeter leurs jouets, ils sont très espiègles", a expliqué à CNN Rick Shoff, le père des jumeaux. Les petits n'ont pas été blessés et n'ont eu aucune égratignure. "C’est une sorte de miracle", a confié à CNN, la mère, Kaily Shoff.

Accidents domestiques

Le père des petits garçons a décidé de publier cette vidéo sur son compte Facebook afin d'alerter les autres parents sur les accidents domestiques et sur tout "ce qui peut arriver dès que les parents ont le dos tourné".

"Assurez-vous que toutes vos commodes soient stables et accrochées au mur", écrit Rick. "Beaucoup de parents ont sans doute fait la même erreur que nous avons faite, ils ne disposent pas de mobilier sécurisé ou fixé à un mur. Nous sommes très prudents, nous n’avons jamais pensé que quelque chose comme cela pourrait se produire.", conclut-il.

En quelques jours, plus de 4 millions de personnes ont regardé cette vidéo sur YouTube. Le petit Bowdy est devenu un véritable "super-héros" du Web.

 

Vu sur 20 Minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !