20 000 lieues sous l’Antarctique | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Reuters
L'Antarctique a une riche vie sous-marine.

Tout en couleurs

20 000 lieues sous l’Antarctique

Un robot explore la vie sous-marine de l’Antarctique qui se révèle d’une grande variété de couleurs.

C’est une multitude de couleurs et de formes de vie (éponges, vers, algues roses) qui se présente aux yeux éblouis des premiers spectateurs à avoir vu des images. Elles viennent d’un robot qui explore l’Antarctique à des fins scientifiques.

Le robot a capturé ces images inédites sous la banquise.

Une caméra a en effet été accrochée par la division australienne de l’Antarctique (AAD), dépendant du ministère australien de l’Environnement à un véhicule téléguidé entré dans l’eau après qu’un trou ait été fait dans la banquise par des scientifiques.

Le robot a pour tâche de noter la température et les niveaux d’acidité, d’oxygène, de sel de l’eau. Glenn Johnstone, biologiste de l’AAD, a déclaré que « ces images révèlent un habitat qui est productif, coloré, dynamique et rempli d’une large variété de biodiversité, y compris des éponges, des araignées de mer, des oursins, des concombres de mer et des étoiles de mer ».

L’eau y est à moins 1,5 degré Celsius toute l’année.

D’après les scientifiques, il peut arriver qu’un iceberg se déplace et détruise la vie sous-marine, mais les espèces sont assez protégées : la glace les préserve ainsi des tempêtes. Ils sont cependant parmi les premiers menacés par l’acidification des océans, conséquence de nos émissions de dioxyde de carbone.

Lu sur le Huffington post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !