Sophie Marceau/Christophe Lambert : ça boume plus, Jean Dujardin moitié-moitié : moitié gamberge, moitié fêtard, Daho, l'amour et la mort : les confessions brûlantes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Sophie Marceau/Christophe Lambert : ça boume plus, Jean Dujardin moitié-moitié : moitié gamberge, moitié fêtard, Daho, l'amour et la mort : les confessions brûlantes
©

Revue de presse people

Sophie Marceau/Christophe Lambert : ça boume plus, Jean Dujardin moitié-moitié : moitié gamberge, moitié fêtard, Daho, l'amour et la mort : les confessions brûlantes

Mais aussi Lara Fabian “ sourde ” mais pas muette, Chantal Lauby en charmante et jeune compagnie, Cristina Cordula “ Ma chérie ” femme d’affaires modèle Nabilla et, et, et… pourquoi les stars sont si méchantes. Zallez encore pas vous embêter, ce samedi !

Barbara Lambert

Barbara Lambert

Barbara Lambert a goûté à l'édition et enseigné la littérature anglaise et américaine avant de devenir journaliste à "Livres Hebdo". Elle est aujourd'hui responsable des rubriques société/idées d'Atlantico.fr.

Voir la bio »

Une bonne nouvelle, pour commencer, histoire de changer ? D’après “ Voici ”, Lara Fabian n’irait pas aussi mal qu’elle le disait la semaine dernière dans “ Paris-Match ” (voir la RP du 16 novembre). Ah oui ?

Lara Fabian “ sourde ” mais pas muette

Dans un petit entrefilet, “ Voici ” nous l’apprend en effet : “ La chanteuse, qui souffre depuis quelque temps d’un sérieux problème à l’oreille gauche, a dû annuler plusieurs dates de sa tournée pour ne pas risquer des dégâts irréversibles, mais revient prudemment sur scène. Elle a donné de la voix (et avec elle, ce n’est pas peu dire) au théâtre du Chatelet, à Paris, sous l’œil admiratif de ses parents et de sa fille Lou. Heureusement que le public, lui, a les oreilles solides ”, conclut le mag qui, hou hou hou, publie une photo de Lara chantant à tue-tête, la bouche grande ouverte…

Jean et Alex : clap de fin

Après Lara Fabian, devinez un peu qui fait la couv de “ Paris-Match ” cette semaine… On vous le donne en mille : Jean Dujardin et Alexandra Lamy ! Titre de la couv : “ La séparation ”. Hou, ça sent son gros événement…Le mag en saurait-il plus que ce que nous annonçaient les people samedi dernier, à savoir que l’acteur avait enfin mis des mots sur sa rupture avec Alex (voir la RP du 16 novembre) ? Sur la séparation en elle-même, “ Match ” n’a, hélas, trois fois hélas, rien de plus à nous dire que ses petits camarades. Contrairement à ce que laisse penser la une, le journal n’évoque d’ailleurs le couple qu’à travers un album photo de leurs amours aux airs de rétrospective, qu’on regarde tristement avec le sentiment que, cette fois, ça y est, c’est bel et bien terminé. Des fois qu’on n’aurait pas compris le message, le journal nous le dit : this is “ the end ”. C’est frais, c’est léger, et fait sans appuyer…

Jean “ dernier con de la Terre ”

Mais de quoi donc parle “ Match ” dans son article ?, vous demandez-vous. De Jean, et rien que de lui. Pourquoi ? Parce que c’est lui qui a parlé le premier ? Parce qu’on l’a dit déprimé ? Mystère… Des trois pages-portrait qui sont consacrées à l’acteur, on n’a pas retenu grand chose en vérité, à part, peut-être, deux-trois petites choses, qu’on vous livre en vrac, à charge, pour vous, d’en faire ce que vous voulez… Loin de l’image joueuse et solaire que l’on a de lui, Jean Dujardin est un être complexe, nous dit le mag, qui, longtemps, s’est senti “ peu légitime et complexé (…). “ Jean a un côté tourmenté. Enfant, il devait se planquer sous le canapé pour échapper à ses trois frères plus costauds. Il était un gamin rêveur, nul à l’école, ce qui inquiétait ses parents ”, décrypte une de ses anciennes amies. A-t-il repensé, le soir de ses divers triomphes, de Cannes à Hollywood, aux mots que son prof de philo au lycée privé Saint-Sulpice lui aurait balancé à la figure : “ Tu seras le dernier con de la Terre ” ? ” Bonne question, “ Match ”. Sympa, le prof de philo.

“ Jean moitié-moitié ”

A propos du film “ Les Infidèles ”, le journal se demande un peu plus loin si la scène “ où Dujardin et Lamy s’affrontent une nuit durant à propos de tromperies respectives ” n’est pas “ une mise en abîme de leur histoire. “ Il n’y a rien de personnel ”, balayait l’acteur lors d’interviews. Avec Alexandra, il avait vécu des hauts et des bas et acheté une ferme à Anduze, son havre de normalité retrouvée. Il aimait y recevoir la famille, sculpter de la ferraille. Il s’y est rendu en célibataire cet été. Entouré de ses copains Lellouche et Bedos, il a été aperçu en boîte de nuit en Corse, discutant musique dans la cabine du DJ local. “ Jean, quand il ne tourne pas, il est moitié-moitié : il gamberge et fait la fête ”, défend une ancienne relation. Une manière de décompresser, d’oublier ce statut de star qui lui pèse ? Certes, mais il peut se mettre dans de sacrés états… Lors de la fête du film “ Le grand soir ” à Cannes, en mai 2012, “ il s’est laissé aller complètement. On n’en revenait pas, deux mois après l’Oscar ! ”, raconte un témoin ”. Bé, qu’est-ce qu’il a fait, Jean, ce soir-là ? Bah, ça… En tout cas, pas simple, le Jeannot, beaucoup moins simple qu’on aurait pu le penser…

Daho : en amour, “ c’est moi qui m’en vais ”

Etienne Daho, le sensible malicieux, est-il moins compliqué ? Pas vraiment. Mais, lui, parle, et sait se livrer… A l’occasion de la sortie de son nouvel album, alors qu’il récupère d’une péritonite qui a failli l’emporter cet été, le chanteur se confie sans détour à “ Paris-Match ” : “ L’un des fils rouges du disque, c’est le destin, explique-t-il. Peut-on passer à côté de sa chance ? Ou est-ce que l’on fabrique soi-même ce qui va arriver ? Je n’ai hélas pas la réponse ”, dit-il. —“ Cela veut-il dire que vous pouvez passer à côté d’une grande histoire d’amour au profit de votre musique ? ”, demande le journal. —“ Cela m’est arrivé, oui. Mais c’est comme ça, je ne les regrette pas, je ne regrette jamais rien, les histoires évoluent. J’aime encore toutes les personnes que j’ai vraiment aimées. Je les aimerai toute ma vie ”. —“ Même quand cela s’est mal terminé ? ” réagit “ Match ”. —“ Oui, parce que c’est moi qui ne m’implique pas assez, c’est moi qui m’en vais. Le vrai choix, c’est d’écouter son intuition, quitte à blesser des gens en route. On ne peut pas être dans la projection de ce que les autres voudraient que l’on soit. Je tiens à sortir de l’image que l’on se fait de moi. Et je crois aussi que l’être humain ne supporte pas de vivre avec l’échec ”.

Daho : le feu sous la glace

—“ On peut aussi être mal accompagné, comme vous le chantez dans “ Le malentendu ” ”, observe le mag. —“ Mais celui qui voit que ça ne marche pas est celui qui a de l’énergie pour aller de l’avant ! Cette clairvoyance me rend plus exigeant en amour ”. —“ Vous ne devez pas être tendre en amour… ” —“ Il faudrait poser la question aux autres… Mais je suis aimant, je suis comme tous les gens exigeants : je n’ai pas envie de faire les mauvais efforts. Encore moins d’être enfermé dans une relation qui n’a pas lieu d’être. Et l’amitié est très importante pour moi aussi. Elle peut parfois m’apporter plus de satisfaction que mes relations amoureuses, qui sont trop intenses. Je suis trop en recherche de la passion ”. —“ Etes-vous quelqu’un d’instable ? ” ose “ Match ”. —“ Je suis stable par rapport à moi, je suis fidèle par rapport à moi ! (Il rit). Je n’ai connu qu’une seule relation très longue, une passion ”. —“ En êtes-vous remis ? ” —“ Oui, parce que ce n’est jamais vraiment fini. Il faut juste faire attention à ne pas trop se voir… ” Houlà, dis donc, c’est chaud, ça ! C’est un vrai passionné, Etienne, on dirait…

Daho après Chichin, Bashung, Jacno et Darc…

“ Après avoir frôlé la mort l’été dernier, enchaîne le journal, comment vous sentez-vous aujourd’hui ? ” —“ Très bien. J’ai vécu cet épisode de manière très distante, comme si c’était quelque chose à côté de moi. D’ailleurs, j’appelle ça “ le truc ”. J’ai failli mourir, je suis resté deux mois en soins intensifs, c’était très grave, mais j’ai toujours fait comme si ça n’existait pas. Mon entourage a eu beaucoup plus peur que moi. Maintenant il faut que je reprenne des kilos, que je me répare un peu pour monter sur scène. Mais au final, je m’en fous, je suis vivant, c’est la seule chose qui compte. Je fais partie d’une génération qui a pris beaucoup de choses dans les années 1980, je ne parle pas seulement des substances. L’idée était de vivre à fond, de bosser comme un fou, de ne pas dormir, de bouffer n’importe quoi, boire comme un trou, de fumer trois paquets de clopes. Ce que j’ai eu cet été, c’est le résultat de ça. Fred Chichin, Alain Bashung, Jacno, Daniel Darc sont morts de leurs excès passés… C’est dur pour moi, j’étais assez proche de certains d’entre eux. Mon disque, c’est une protestation contre la mort ! J’en ai marre qu’on meure sans arrêt autour de moi ”. Tu as raison, Etienne, faut réagir ! On va pas se laisser bouffer-grignoter, comme ça, sans se bagarrer !

Sophie Marceau/Christophe Lambert : ça boume plus

Et puisqu’on parle de se bagarrer, il y en a deux qui, apparemment, vont devoir serrer les dents et bomber le torse s’ils veulent sauver leur couple… D’après “ Voici ”, en effet, il y aurait de “ l’eau dans le gaz entre Sophie Marceau et Christophe Lambert ”. Wow ! La Vic de “ La boum ” et le héros de “ Greystoke ”, le couple mythique, fantasmatique, emblématique des années 80, menacé par la rupture… pour du scoop, c’est du scoop, ça, et du lourd… Leur couple “ passera-t-il le cap des sept ans ? s’interroge le people. A quelques mois de cette étape fatidique, leur histoire traverse un orage sérieux. D’accord, (Christophe) est revenu de Los Angeles exprès pour les 47 ans (de Sophie), qu’elle a fêtés le 17 novembre sur une péniche. Mais depuis quelques mois, les deux acteurs ne sont plus sur la même longueur d’onde ”. Mais encore, “ Voici ” chéri ?

Sophie et Christophe séparés par les continents

Ces derniers temps, nous dit le mag, “ ils auraient (…) tendance à voyager chacun dans leur direction. Sophie ? Elle est accro à la Chine : “ J’aime beaucoup Pékin (…) Alors bien sûr, il y a la barrière de la langue. Chaque année, je me dis que je vais apprendre le chinois ”. Christophe ? Avec sa carrière internationale, il passe énormément de temps aux States, où il a même tourné dans la série “ NCIS ”. De quoi s’enrichir intellectuellement, et même financièrement. Mais sur le plan privé, ça n’aide pas ”. C’est sûr. Mais bon, ça arrive, parfois, qu’on doive se séparer pour des questions de boulot, c’est peut-être pas si grave, hmmm ? “ Voici ”, argh, n'est pas du même avis. Car il y a autre chose… Allons bon, qu’est-ce que c’est que ça, encore ?

Christophe aurait renoué avec ses vieux démons

“ Dans leur entourage, raconte le mag, il se murmure que les disputes seraient de plus en plus fréquentes. Selon des proches, l’acteur, qui a récemment incarné un ancien boxeur devenu alcoolique dans “ L’homme de chevet ”, au côté de sa belle, n’aurait pas choisi ce rôle par hasard. A 56 ans, il aurait même renoué avec ses vieux démons, au grand désespoir de sa compagne qui a de plus en plus de mal à supporter la situation. Sophie Marceau, extrêmement attachée à son indépendance, veut-elle encore sauver son histoire d’amour ? Une chose est sûre, conclut “ Voici ” : parce qu’elle a vécu de belles histoires, l’actrice sait reconnaître les symptômes précurseurs de la rupture ”… Ouille ! On dirait que c’est mal engagé, cette affaire…

Chantal Lauby en charmante et jeune compagnie

D’une “ affaire ”, l’autre ? En découvrant, toujours dans “ Voici ”, une photo de Chantal Lauby radieuse épanouie, collée serrée dans les bras d’un jeune homme des plus avenants, notre curiosité a été plus que piquée… “ Le 18 novembre, indique le journal, lors de la première parisienne des “ Garçons et Guillaume, à table ! ” de Guillaume Galienne, l’ex des “ Nuls ” est arrivée avec le jeune acteur et réalisateur (Ruben Alves) qui l’a fait tourner dans “ La cage dorée ”, et sur lequel elle ne tarissait pas d’éloges à l’époque. On est contents de voir qu’une véritable amitié est née de cette collaboration. Et puis c’est pratique : quand il fait froid, sur le tapis rouge, on peut se réchauffer un peu, entre copains ! ” Heu, sont juste copains, Chantal et Ruben, ou ils sont amoureux ? “ Voici ”, vilain coquinou, tu nous en as dit trop ou pas assez ! 

Cristina Cordula “ Ma chérie ” femme d’affaires

Parfois, la femme mûre prend exemple sur la jeune… “ Voici ” nous l’apprend en effet : Cristina Cordula, “ la présentatrice des “ Reines du shopping ”, entre autres, suit l’exemple de Nabilla avec son légendaire “ Allô ! Non, mais allô, quoi ! ” : elle a déposé à l’Inpi (Institut national de la propriété industrielle) les deux expressions qu’elle répète à tout bout de champ avec son bel accent brésilien : “ Ma chérie ” et “ Magnifaïk ”. Plus aucune marque ne peut les utiliser ”. Et “ tou é un H ”, on peut encore le déposer ?

Pourquoi les stars sont si méchantes

Un petit décryptage malin, marrant, à la “ Grazia ”, pour finir ? Cette semaine, le magazine s’intéresse au phénomène des stars sorcières. “ Dans les remakes filmés des contes pour enfants, la sorcière ou la marâtre est toujours jouée par une star. Et ce n’est pas un hasard… ”, nous dit le journal. Oh, oh, mais que va-t-on apprendre, là ? Petit retour en arrière : “ C’est Glenn Close qui lance la tendance en 2000, rappelle “ Grazia ”. Dans “ Les 102 dalmatiens ”, elle incarne une Cruella d’Enfer délicieusement méchante, que l’on prend plaisir à voir humiliée et châtiée à la fin. Face à son miroir, Julia Roberts, vilaine reine de “ Blanche-Neige ”, se fait piquer les lèvres par des guêpes. Pourquoi s’infliger pareille torture ? ” Oui, pourquoi ?

La vilaine sorcière, extension logique de la diva ?

“ C’est que, sans doute, consciente d’accumuler aux yeux du public tous les privilèges — beauté, richesse, argent — la star préfère tendre un bâton pour se faire battre, sur grand écran, plutôt que d’attendre que le public s’en charge lui-même. Par la même occasion, elle montre son formidable sens de l’autodérision (…) ”. C’est assez finement observé, ça… Mais il y a d’autres avantages à jouer les sorcières. “ Dans “ Blanche-Neige et le chasseur ”, remarque le mag, Charlize Theron porte des robes dignes d’un défilé haute couture. (…) Dans “ Le monde de Narnia ”, la sorcière blanche jouée par Tilda Swinton est d’autant plus impressionnante que ses robes sont faites de fourrure et de glace (…). Dans ces remakes de contes, la méchante n’a ni verrues sur le menton, ni nez crochu (seule Helena Bonham Carter a accepté d’être une reine assez laide dans “ Alice au pays des merveilles ”). Ainsi parées et maquillées, ces actrices sont à peine plus terrifiantes que Gloria Swanson ou Joan Crawford, reines de l’âge d’or d’Hollywood. la vilaine sorcière, extension logique de la diva du cinéma ? ” C’est une bonne question, ça, “ Grazia ”… Les méchantes seraient-elles les nouvelles “ beautiful ” ? Hou, ça donne à réfléchir, ça… Sur ce, bon week-end, les doudous !

Le sujet vous intéresse ?

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !