Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique

Chronique du pot aux roses

Journalistes de gauche, encore un effort pour être antifascistes

A l'image de La Voix du Nord qui s'est attaqué à Marine Le Pen, l'appel journalistique à la résistance contre la montée du Front National serait crédible à une seule et unique condition : que ces organes renoncent solennellement et d’eux-mêmes à l’argent que les politiciens extorquent aux contribuables pour que les médias disent du bien d’eux.

1 – Le Bourget, la mémoire des lieux

Revenant de Munich où il avait signé des accords scélérats avec Hitler, Daladier, atterrissant au Bourget, s’attend à être hué par la foule. A sa stupeur, Il est acclamé. «Les cons!» aurait-il alors susurré à Saint John Perse qui l’accompagnait. Question : qu’est-ce qu’Hollande a susurré à Valls, au Bourget, en apprenant les résultats des derniers sondages ?

2 – Lugubre règle de trois

Enfin ... relativisons. Hollande bondit de 20 points après les 130 morts du 13 novembre. C’est en réalité une dangereuse stagnation : après les 17 morts de janvier il prenait 21 %. A la prochaine vague d’attentats, il faudra 993 morts pour qu’il gagne 19 %. Vivement le sondage grandeur nature des régionales.

3 - Presse : la grand peur des bien-subventionnés

La Voix du Nord veut faire barrage à la Bête du Nord ; pendant ce temps, l’Humanité, le Monde et l’Obs pétitionnent à longueurs de colonne contre Marine Le Pen, cet être infâme sorti denté du ventre toujours fécond, etc.

On peut comprendre cet engagement des belles âmes de papier. Je ne serais pas le dernier à saluer le courage de ceux qui prennent un parti, quel qu’il soit. Hélas … cet appel journalistique à la résistance serait crédible à une seule et unique condition : que ces organes renoncent solennellement et d’eux-mêmes à l’argent que les politiciens extorquent aux contribuables pour que les médias disent du bien d’eux. Quand la Voix du Nord, le Monde, Libé et tous les autres, y compris à droite, auront renvoyé à l’Etat, aux régions, départements et communes les chèques qu’ils reçoivent, qu’ils refuseront les publireportages, ils seront légitimes à s’exprimer clairement et sans détour dans le débat public et à ostraciser qui ils souhaitent. Chiche ?

Cela n’en prend bien sûr pas le chemin. La volonté affichée par Marine Le Pen de sucrer les subventions versées par le Conseil régional, via une télévision, à la Voix du Nord n’est pas étrangère au courroux de ce grand titre de la presse quotidienne régionale qui se fait depuis des années la fidèle courroie de transmission des socialistes locaux et nationaux. Au même moment, Fleur Pellerin prive vicieusement de toute aide d’Etat les journaux et magazines qui ont eu le malheur d’être condamnés pour incitation à la haine raciale, ce qui vite arrivé dans la France d’aujourd’hui. La photographie d’une Marianne voilée suffit à l’affaire comme Valeurs Actuelles en a fait l’expérience.

Copinage, perfusion d’argent public, arbitraire : la France hollandaise fait de fulgurants progrès sur le chemin de la liberté d’expression.

4 – 42 000 lieux sous le chômage

Grâce à Daech et à la Cop 21, l’un des pires résultats jamais enregistrés sur le front de l’emploi est passé comme un mail sur le Net. Malgré tous les dispositifs de création d’emplois aussi subventionnés que bidons, on compte 42 000 victimes de plus en un mois. Mais c’est tout juste si les Français en ont entendu parler.

Pendant ce temps, partout ailleurs en Europe, le chômage recule. Nous sommes désormais passés au dessus de la moyenne européenne. Draghi a beau imprimer de la monnaie de singe à raison de 60 milliards d’euros par mois et le taux de change de cette monnaie-boulet baisser lentement mais sûrement, l’économie française n’en tire qu’un avantage infime du fait de la pesanteur extravagante de son administration publique et du niveau des prélèvements obligatoires y afférent.

Mou-Président a des capacités intersidérales à détruire de la richesse : il parvient à contrarier les effets d’un alignement de planètes à lui tout seul.

5 – Jeux olympiques : la démocratie c’est bon pour les autres

Les Hambourgeois ont fort sagement dit « nein » à cette dispendieuse aberration que sont devenus les Jeux olympiques. A Paris, Hidalgo demande l’avis de la population pour savoir s’il faut installer des pots de fleurs boulevard du Temple plutôt que rue de Turenne mais pas pour décider de dépenser des milliards pour cette insanité sportivo-budgétaire.

Bientôt, plus aucune ville ne voudra s’y coller. Ne restera alors que le Grand Paris qui l’emportera faute de combattants et qui pourra confier à Daech la cinéscénie du spectacle avec Philippe de Villiers en consultant extérieur. Vu du haut des minarets/tours de contrôle de Roissy, cela nous vaudra un fameux spectacle.

6 – On prend les mêmes

Toujours des célébrations, des trémolos, des cierges et toujours aucune mesure pour interdire les accoutrements bigots dans les édifices et services publics. Toujours la censure d’auteurs dont on craint qu’ils irritent les salafistes et autres islamo-barjots. Cette fois, Dame veuve Tignous a gagné le gros lot et le droit d’être exclue d’un marché de Noël et de sa journée dédicaces. Comment dit-on déjà ? La peur n’évite pas le danger. On dit aussi, hélas : jamais deux sans trois.

7 – Bonne apaisée

L’état d’urgence sert essentiellement à protéger le pouvoir contre ses opposants, notamment ceux à qui il prendrait l’envie de se rassembler ou manifester. Valls, qui s’agite d’autant plus qu’il est impuissant, envisage déjà de le prolonger au-delà des trois mois supplémentaires votés à la va-vite par le Parlement.

La droite, par un réflexe pavlovien de soutien aux CRS et à tout ce qui porte un uniforme, quels que soient les objectifs douteux qu’on leur assigne, critique à peine cette grave dérive. Des attentats, des libertés publiques sous le boisseau, du chômage de masse, des climato-sceptiques virés de leur emploi de présentateur pour délit d’opinion … la France apaisée quoi.

A lire, du même auteur : "La marche des lemmings… ou la 2e mort de Charlie - Le pouvoir de la manipulation et la manipulation au pouvoir", publié chez Ixelles Editions, 2015. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

 

Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.