Édouard Philippe trop Louis-Philippe pour 2022 ?; Marianne s’inquiète de l’impossible islam de France, Le Point de l’apocalypse cognitive due aux écrans; la GPA a ses réseaux français | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
revue de presse des hebdos 31 décembre 2020
revue de presse des hebdos 31 décembre 2020
©

Revue de presse des hebdos

Édouard Philippe trop Louis-Philippe pour 2022 ?; Marianne s’inquiète de l’impossible islam de France, Le Point de l’apocalypse cognitive due aux écrans; la GPA a ses réseaux français

Et aussi Brexit : la compagne de Boris Johnson l'a poussé à un accord.

Gilles Klein

Gilles Klein

Gilles Klein,, amateur de phares et d'opéras, journaliste sur papier depuis 1977 et en ligne depuis 1995.

Débuts à Libération une demi-douzaine d’années, puis balade sur le globe, photojournaliste pour l’agence Sipa Press. Ensuite, responsable de la rubrique Multimedia de ELLE, avant d’écrire sur les médias à Arrêt sur Images et de collaborer avec Atlantico. Par ailleurs fut blogueur, avec Le Phare à partir de 2005 sur le site du Monde qui a fermé sa plateforme de blogs. Revue de presse quotidienne sur Twitter depuis 2007.

Voir la bio »

Le Point s'inquiète face à "La manipulation des cerveaux" par les écrans. Dossier intitulé "Le fantasme Philippe" à la Une de Valeurs Actuelles sur l'ancien Premier ministre qui caracole en tête dans les sondages. Tandis que Marianne propose des raisons d'espérer en 2021 et que Paris Match dit adieu à Claude Brasseur avec le témoignage de son fils.

L'incontournable Édouard Philippe

Populaire, en retrait, jalousé, surveillé, cajolé, idéalisé : l’ancien Premier ministre suscite, depuis qu’il a quitté Matignon le 3 juillet, des projections multiples.

Et parfois faussées. La Macronie voit en lui un talisman pour cambrioler la droite estime Valeurs Actuelles dans son dossier (10 pages) sur Édouard Philippe..

Présidentielle : si "Emmanuel Macron se représente, Philippe n’y va pas. Pourquoi? Pour plein de raisons, dont cet aphorisme un peu mystique murmuré par Xavier Bertrand lors d’un petit déjeuner: « Édouard est trop orgueilleux pour être déloyal. »

Et si Macron gagne : "il vit sa vie nationale sans son ancien Premier ministre. Édouard Philippe ne fera pas un Jean-Marc Ayrault : devenir ministre d’un président après en avoir été son chef de gouvernement. Pour le formuler autrement : de la différence entre l’orgueil et l’amour-propre.

Même si Macron ne se présentait pas, Bruno Retailleau ne croit pas au succès d'une candidature Édouard Philippe : "En 2022, la France sera confrontée à un vote de crise. De crise économique, de crise sociale. De crise civique en raison de l’islamisme et du désordre de rue. Or les votes de crise sont des votes de rupture. Rupture qu’Édouard Philippe ne peut pas représenter. Il serait une solution par trop orléaniste, “louis-philippale”. »

L'impossible islam de France

"Lutter contre l’islamisme en s’appuyant sur les institutions musulmanes ? C’est l’idée réactivée par l’Élysée avec la “charte républicaine”. Elle risque d’être une nouvelle coquille vide". Retour sur trente ans d’échecs dans Marianne (4 pages). Et "comment croire à cet islam de France dont tant d’adorateurs se proclament les prophètes ? Il faudrait une volonté politique, enfin, qui semble faire défaut depuis vingt ans."

Marianne pose des questions précises : "La charte va-t-elle enfin accorder à un musulman le droit de changer de religion? Le droit au blasphème? Le droit à une musulmane d’épouser un non-musulman? Va-t-elle inscrire sur le papier, au nom d’Allah le Miséricordieux (selon la formule placée au fronton de tout monument islamique), la supériorité des lois françaises sur la charia? Peut-être rien de tout ça"

Les organisations musulmanes ne sont pas d'accord entre elles, exemple : "En cause, entre autres, une définition de l’islam politique, désigné comme « les courants politiques et/ou idéologiques appelés communément : wahhabisme ; salafisme ; doctrine des Frères musulmans ». Ce passage a été refusé par trois fédérations adhérentes, dont Musulmans de France, l’ex-Union des organisations islamiques de France (UOIF)."

Les écrans menaceraient notre civilisation

Ce n'est pas la fin du monde mais c'est grave, les écrans nous menacent selon Le Point (12 pages): "le déferlement d’informations dans un « marché cognitif » dérégulé soumet notre cerveau à d’incessantes manipulations, menaçant notre civilisation même". Sombre perspective qui s'appuie sur un livre qui vient de sortir : " Dans son dernier ouvrage, le sociologue Gérald Bronner, spécialiste des croyances collectives et des thèses complotistes, en dévoile les ressorts. Un antidote indispensable".

La situation décrite n'est pas gaie "Surinformé, plongé dans un océan planétaire de données, de croyances, de fake news, de démagogie et de mensonges, le cerveau humain est désormais l’enjeu d’une lutte d’influences visant à en capturer les tendances naturelles et à en exploiter les fragilités. Dans cette course permanente pour capter l’attention du public, médias, fournisseurs de contenus, publicitaires, idéologues, politiques même s’adressent à nos instincts plus qu’à notre raison.

Bref nous serions "en route vers l'Apocalypse cognitive" comme le dit le titre du livre de Bronner.

Les réseaux français de la GPA

"Malgré l’interdiction de la gestation pour autrui en France, des filières ont vu le jour dans notre pays. Y interviennent des Français qui, très souvent, ont eux-mêmes eu

un enfant par l’intermédiaire d’une mère porteuse à l’étranger. Ces derniers sont à présent des commerciaux d’agences américaines ou ukrainiennes. La crise sanitaire accélère ce processus" montre une enquête de Marianne (4 pages) Exemple : jamais le maillage commercial et médical n’a jamais été si dense en France. Du côté de la clinique ukrainienne BiotexCom, la commerciale Katya assure commencer un partenariat avec des laboratoires français dès janvier 2021. En décembre 2020, elle accueillait de futurs clients à Paris, dans des bureaux situés dans le 11e arrondissement, à quelques encablures du Louvre."

"Sans oublier que plusieurs avocats spécialisées en droit de la famille donnent des conseils aux futurs clients de GPA", bien que la pratique demeure illégale...

Les espoirs introuvables de Marianne

Marianne résume tout ce qui va mal (13 pages), mais on cherchera les "2 ou 3 raisons d'espérer" annoncées en Une, elle sont bien cachées, en petits caractères : Castex et Macron pourraient lancer un "New Deal vert" qui créerait des emplois, et macron pense à un référendum sur le sujet du climat et de la Constitution. Un peu maigre, pour ne pas dire plus...

Brexit : un accord grâçe à la compagne de Boris Johnson

Carrie Symonds, "l’ex-communicante du Parti conservateur avec qui Boris Johnson a entamé une liaison à l’automne 2017, lorsqu’il était secrétaire au Foreign Office" aurait poussé le Premier ministre à accepter un accord avec l'Europe selon Le Point.

"Symonds détient beaucoup plus de puissance réelle que la plupart des membres du gouvernement" écrit l'hebdo : "L’influenceuse en chef a fait sortir les négociations de l’ornière en automne en orchestrant un véritable « coup d’État ». Le limogeage du sulfureux et omnipotent « prince noir » europhobe pur et dur Dominic Cummings, ennemi de tout accord qui occupait le poste clé de conseiller stratégique du 10 Downing Street, porte sa signature."

Présidentielle 2022 à l'ombre de la pandémie comme aux Etats-Unis

"A l'Elysée comme dans la majorité, on a analysé comment démocrates et républicains avaient adapté la dernière campagne présidentielle aux contraintes de la pandémie" souligne Paris Match. Car même si les vaccins sont là en 2021, "rien ne dit qu'en France, la prochaine présidentielle pourra se dérouler de manière classique, en présentiel, rassemblant dans des lieux clos des centaines de militants dont des personnes âgées"  Mais on ignore quelles conclusions les macronistes ont tiré de la récente élection américaine..

Régionales : Le Drian, tête de liste

Dans le camp présidentiel, tout le monde espère que Jean-Yves Le Drian acceptera d’être tête de liste macroniste en Bretagne pour les régionales de juin, y compris Emmanuel Macron selon Le Point : Le Drian est sans doute en effet le seul qui puisse faire gagner une région à la majorité.

Plainte contre Gérard Larcher

Un des assistants de la sénatrice LR Joëlle Gariaud-Maylam accuse celle-ci de harcèlement moral devant le tribunal des prud'hommes selon valeurs Actuelles. Il a aussi déposé plainte contre Gérard Larcher, président du Sénat, pour non dénonciation d'un délit, puisqu'il n'a pas signalé les faits à la justice comme la loi l'y oblige. Depuis 2004, la sénatrice LR a usé une cinquantaine de collaborateurs.

L'inévitable duel Macron-Marine Le Pen

Par tactique ou malgré elle, toute la classe politique prépare une nouvelle confrontation entre le chef de l’État et la patronne du RN. Et tant pis pour les Français qui espèrent autre chose estime Marianne qui parle d'une droite divisée (entre Laurent Wauquiez, le reclus, François Baroin, le disparu, Xavier Bertrand, l'attentiste, Valérie Pécresse, la frileuse, et Bruno Retailleau, le va-t’en guerre) et d'une gauche qui a trop de candidats.

Le crépuscule de la Silicon Valley bretonne

"Née en 1962, la technopole de Lannion fut le berceau français des télécoms" c'est bien fini montre le Point (4 pages) : 2.000 emplois ont été supprimés sur la technopole après l’éclatement de la bulle Internet dans les années 2000. De plus "Le site de Nokia (ex-Alcatel) a compté plus de 4 000 personnes ; demain, ils seront moins de 500. Et la Silicon Valley bretonne, fierté d’antan, s’endort".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !