Bientôt la fin de la calvitie et des cheveux blancs ? ; Le bâillement, ventilateur du cerveau | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Bientôt la fin de la calvitie et des cheveux blancs ? ; Le bâillement, ventilateur du cerveau
©Reuters

Atlantico Santé

Bientôt la fin de la calvitie et des cheveux blancs ? ; Le bâillement, ventilateur du cerveau

Et aussi : La tristesse et la mauvaise humeur ont aussi leurs bons côtés ; Souffrance des bébés : une technique innovante pour la mesurer ; Pourquoi les femmes vivent-elles plus longtemps que les hommes ?

Futura Sciences

Futura Sciences

Magazine online de la découverte, de la science et de l’innovation, Futura-Sciences propose à ses lecteurs un contenu mis à jour en permanence et richement illustré.

Voir la bio »

La tristesse et la mauvaise humeur ont aussi leurs bons côtés

Mémoire, motivation, vie en société... La tristesse et la mauvaise humeur apporteraient aussi certains bénéfices. Elles ne sont pas forcément signe d'une dépression et peuvent aider l'individu à se construire et à affronter les défis du quotidien.

Lire la suite sur Futura Sciences

Souffrance des bébés : une technique innovante pour la mesurer

Les bébés ne peuvent pas décrire leur douleur avec des mots, ce qui pose souvent des problèmes aux médecins et aux parents. Des chercheurs britanniques proposent une méthode pour détecter la douleur des nouveau-nés grâce à un électroencéphalogramme (EEG).

Lire la suite sur Futura Sciences

Bientôt la fin de la calvitie et des cheveux blancs ?

En vieillissant, beaucoup de personnes voient avec regret leurs cheveux devenir blancs ou tomber. Chez la souris, des chercheurs ont découvert un mécanisme impliqué dans ce phénomène, ouvrant l'espoir de trouver de nouvelles solutions cosmétiques.

Lire la suite sur Futura Sciences

Pourquoi les femmes vivent-elles plus longtemps que les hommes ?

Malgré des inégalités sociales en leur défaveur, les femmes vivent plus longtemps que les hommes. Une question d'hormones mais aussi de comportement en matière de santé.

Lire la suite sur Futura Sciences

Science décalée : le bâillement, ventilateur du cerveau

Pourquoi le bâillement est-il si répandu dans le monde animal ? L'origine et l'intérêt de ce processus physiologique restent mal compris des scientifiques, qui tentent de l'expliquer le plus précisément possible avec les indices qu'ils trouvent. Et il existe une hypothèse qui considère que ce réflexe permet de ventiler et refroidir le cerveau. Celle-ci vient de se pourvoir de nouveaux arguments.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !