Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International

Revue de presse people

Arnaud Montebourg/Elsa Zylberstein : les photos qui tuent

Mais aussi Sean Penn en compagnie… d’Adèle Exarchopoulos, le “ découplement ” de Gwyneth Paltrow et de Chris Martin, l’enterrement sous tension de la compagne de Mick Jagger et, et, et… les vraies raisons de la nouvelle coupe de cheveux de Vanessa Paradis ! Pas à dire : elle défrise, la RP !

Barbara Lambert

Barbara Lambert

Barbara Lambert a goûté à l'édition et enseigné la littérature anglaise et américaine avant de devenir journaliste à "Livres Hebdo". Elle est aujourd'hui responsable des rubriques société/idées d'Atlantico.fr.

Voir la bio »

Gwyneth Paltrow/Chris Martin : le “ découplement ”

Triste, aussi — mais on s’en consolera plus vite… —, le divorce, officiel, lui, de Gwyneth Paltrow et de Chris Martin. “ Le 25 mars, rapporte “ Voici ”, ils ont publié une annonce commune sur le site de Gwyneth, goop.com, dans laquelle, “ le coeur plein de tristesse ”, ils informent leurs fans qu’ils se séparent après dix ans de mariage, tout en restant proches (le titre du message ne contient pas le mot “ rupture ”, ni même “ séparation ”, mais “ uncoupling ”, qu’on pourrait traduire audacieusement pas “ découplement ”). (…) De toute façon, conclut le people, ils se voyaient tous les 36 du mois, ça ne changera sans doute pas grand-chose pour les petits ”. Oups ! Très cash, “ Voici ”… “ Closer ” n’est pas plus tendre, qui ironise sur le fait que Gwyneth “ se positionnait souvent en experte de l’art de la longévité conjugale, allant jusqu’à donner des conseils à ses amies pour la paix des ménages : “ Quelle que soit la colère, il faut faire l’inverse, donner de l’amour à son mari, voire lui faire une gâterie ”. Visiblement, ça n’a pas suffi ! ” Visiblement, oui…

Tensions à l’enterrement de L’Wren Scott, compagne de Mick Jagger

Histoire de liquider le chapitre des histoires tristes — parce qu’on va quand même pas s’en coller trop sur le dos non plus, hmmm ? — “ Closer ” nous raconte que l’enterrement de L’Wren Scott, la compagne de Mick Jagger, s’est déroulé le 25 mars dans un climat assez tendu. Là où “ Voici ” se contente d’évoquer la peine du chanteur, “ dévasté ” par la disparition de “ sa compagne depuis plus de dix ans ”, “ Closer ” indique que “ c’est sur “ Will the Circle Be Unbroken ”, interprété par Bernard Fowler, un choriste des Rolling Stones, avec Dave Stewart à la guitare, que s’est achevée la cérémonie. Dans la sérénité, malgré la tension qui avait précédé entre le clan Jagger et la famille de L’Wren : le chanteur souhaitait qu’elle repose en Californie, ses frère et sœur préféraient l’Utah natal. Mick a eu le dernier mot. Et la sœur de L’Wren n’a pas été conviée ”. Hue ! C’est un peu duraille, ça…

Mais que fait Sean Penn avec Adèle Exarchopoulos ?

Mais passons à des choses plus légères… Feu de brindille ou vrai coup de chaud ? “ S’il y en avait bien une qu’on ne s’attendait pas à voir aux côtés de Sean Penn, c’est Adèle Exarchopoulos ! s’exclame “ Public ”. Pourtant, le feeling a l’air de plutôt bien passer entre la Frenchie de 20 ans et le sexy quinqua (comme en témoignent des photos publiées dans tous vos journaux). Le week-end dernier, le héros de “ Harvey Milk ” s’est rendu à Paris pour les beaux yeux d’Adèle. Du samedi au dimanche, ils ne se sont pas lâchés d’une semelle. Et vas-y que ça discute à la terrasse d’un café, que ça se claque la bise en pleine rue, que ça échange des regards pleins de sous-entendus… (…) même si Sean a juré qu’entre Adèle et lui, ce n’était que professionnel, qu’il n’était à Paris que pour lui proposer de travailler avec lui, on peut vite se faire des films ”. Un peu trop vite, peut-être ?

Sean Penn le tombeur a-t-il encore frappé ?

Comme tous ses petits camarades, “ Public ” se charge de nous rappeler que Sean Penn “ a une chérie, Charlize Theron, ils parlent mariage, bébé, sevoient vivre ensemble… Sean s’imagine même adopter son fils, Jackson, 3 ans et demi. De son côté, Adèle n’est pas non plus un cœur à prendre. (Elle a rencontré son amoureux, Jérémie Laheurte, sur le tournage de “ La vie d’Adèle ” d’Abdellatif Kechiche, ndlr). Sean Penn le tombeur, ex de Robin Wright et de Scarlett Johansson, saura-t-il nous prouver qu’il a laissé sa panoplie de bourreau des cœurs au placard ? ” La suite au prochain épisode, hmmm…

Arnaud Montebourg/Elsa Zylberstein : ma, on dirait que ça doure…

Il est des idylles sur lesquelles on n’aurait pas misé un clou, et qui, pourtant, durent… “ Avec Elsa, il veut que ça dure ” titre “ Closer ” qui affiche une photo d’Arnaud Montebourg et d’Elsa Zylberstein en une. “ Depuis près de six mois, rapporte le mag, la love story que (l’actrice) vit avec le plus impétueux des ministres du gouvernement Ayrault semble lui donner entière satisfaction. (…) L’homme qui a choisi la marinière comme symbole fort du made in France a récemment présenté ses deux enfants à sa nouvelle compagne. Lorsqu’il est trop occupé à gérer les affaires brûlantes de son ministère, c’est même Elsa qui aide les petits à faire leurs devoirs. Un signe très fort quand on sait que l’actrice de 45 ans (ou plutôt 39, si on se réfère à la biographie de son site officiel) n’a jamais eu d’enfants ”. La vache ! Sont d'un délicat, chez “ Closer ”...

Arnaud et Elsa : les photos qui tuent

Grinçant, le mag ? Z’avez pas vu les photos ! A côté de clichés présentant le couple en train de se faire des petites blagounettes (gentilles, les blagounettes, rien de scandaleux), “ Closer ” publie deux images plutôt croquignolettes. Sur la première, on voit Elsa, une main appuyée sur un parking à vélo, un pied tendu vers Arnaud qui, visiblement, cherche à décoller quelque chose qui s’est accroché à son escarpin. Pas méchant, mais quand même très, très risible… La seconde est beaucoup moins drôle : l’actrice et le ministre y apparaissent le regard lointain, comme absorbés vers un ailleurs meilleur, alors qu’ils passent devant un SDF affalé sur le sol… Par les temps qui courent, voilà un cliché bien cruel… et sans doute padtafait innocent…

Vanessa Paradis par Karl Lagerfeld : raté

A l’heure où “ Gala ” illustre son spécial "Régimes de stars” avec Sophie Marceau en Une (inutile de chercher une interview de l’actrice dans le mag, il n’y en a pas, et vous n’en apprendrez pas plus avec le portrait que “ Paris-Match ” lui consacre cette semaine), “ Elle ” a choisi Vanessa Paradis pour sa couv’ “ Changer de tête ”. Sur la photo, visiblement réalisée tout exprès pour ce dossier (comme en témoigne le reportage en pages intérieures), la chanteuse n’affiche plus les boucles qu’on lui avait vues ces temps derniers, mais une coupe très courte, un peu punk et, pour dire la vérité… pas très, très flatteuse. Perso, Vanessa, on la trouve ravissante, mais là, on a beau tortiller, bé… elle est pas très en beauté. Le reste des clichés est à peine mieux, même si son joli minois “ sauve la face ”… Quel drôle de “ cadeau ” que cette série de photos, se dit-on — surtout au moment où on imagine notre oiseau de paradis un peu bousculée affectivement. Au lendemain des fiançailles de Johnny Depp avec Amber Heard, franchement, ils auraient pu faire mieux, à “ Elle ”, ronchonne-t-on, jusqu’à ce que, tout à coup, le nom de Karl Lagerfeld nous saute aux yeux. Car c’est le big K, le grand Karl en personne, oui, qui est l’auteur de ces clichés pour le moins… ratés.

Pourquoi Vanessa Paradis a coupé ses cheveux

Mobiliser Vanessa Paradis et Karl Lagerfeld pour vendre un spécial “ Changer de tête ”, c’est pas rien… Si le résultat nous laisse un peu dubitatif, esthétiquement parlant, il reste qu’à la faveur de ce dossier d’intérêt national, on apprend quand même une info capitale. Si, si : capitale. Depuis des semaines, en effet, qu’on se perd en conjectures sur les raisons du pourquoi de ce changement de tête chez Vanessa, “ Elle ” nous révèle en effet, et en exclusivité, les raisons qui ont conduit la chanteuse à sauter le pas. “ On ose à peine évoquer l’épineuse question, murmure “ Elle ” après deux pages de circonvolutions, et puis allez : les cheveux, c’est pour couper court ? “ C’était surtout pour le court-métrage de John Turturro pour “ Rio, I Love You ”. Je les avais déjà bien taillés au moment de “ La fille sur le pont ”, ça m’avait donné une énergie incroyable ”. Confirmation de l’autre John, Nollet (le coiffeur, ndlr) : “ Avec Vanessa, l’engagement est total, on n’allait pas couper à moitié ! ” ” Ca, c’est de l’info, et de la recoupée, bébé ! Ah, on a appris une chose, et une vraie… Sur ce, bon week-end, les biquets !  

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !