Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Histoire
©

Radio Atlantico

Incarner l’Etat à son corps de Roi (vaillant et) défendant : mille et une péripéties de 600 ans d’histoire de France

Storiavoce, en partenariat avec Atlantico, vous propose dans cette émission de réfléchir à la question du corps des rois, de saint Louis à Louis XIV, et de comprendre quelle est la place du corps biologique mais aussi politique dans les représentations des contemporains. Stanis Perez, auteur du "Corps du roi", est interrogé par Christophe Dickès.

Toute autorité a besoin d’un individu de chair pour s’incarner. A travers l’histoire des civilisations, le corps des rois, des princes, des chefs et autres souverains joue un rôle déterminant dans l’exercice de cette autorité et du pouvoir. Storiavoce vous propose de réfléchir sur cette idée essentielle à travers l’exemple français, de saint Louis à Louis XIV, et de comprendre quelle est la place du corps biologique mais aussi politique dans les représentations des contemporains. Un corps qui porte l’âme, puis l’Etat et enfin la nation. Stanis Perez, auteur du Corps du roi, redécouvre les ressorts vitaux d’un régime politique constamment tributaire du physique, de l’apparence et des représentations d’un individu à la fois banal et extraordinaire, à la fois éphémère et légendaire. Il est interrogé par Christophe Dickès.

L’invité: Professeur agrégé et docteur en histoire de l’EHESS, Stanis Perez est coordonnateur de recherche à la Maison des sciences de l’homme Paris-Nord. Chercheur, conférencier et membre de plusieurs sociétés savantes, il participe également au DU d’histoire de la médecine à l’université Paris-Descartes. Il est notamment l’auteur de Histoire des médecins – Artisans et artistes de la santé de l’Antiquité à nos jours, paru chez Perrin en 2015, et de La Santé des dirigeants, chez Nouveau Monde en 2016. Il vient de publier Le Corps du Roi aux éditions Perrin.

Retrouvez le podcast de l'émission sur le site de Storiavoce

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !