Zapping politique du jour : Manuel Valls, Guaino, Mitterrand... Tout ce qu'il faut retenir | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Zapping politique du jour : Manuel Valls, Guaino, Mitterrand... Tout ce qu'il faut retenir
©Reuters

A ne pas rater

Zapping politique du jour : Manuel Valls, Guaino, Mitterrand... Tout ce qu'il faut retenir

Atlantico.fr vous propose chaque jour, de retrouver les meilleurs moments de l'actualité politique.

La phrase du jour : Philippe Martin, nouveau ministre de l'Ecologie dans la Dépêche

"Quand on aime la République et la politique, le premier Conseil des ministres, c ‘est quelque chose qui marque. On ressent beaucoup de fierté, de responsabilité, et le poids de tous les grands dossiers à venir".

La vidéo du jour : Henri Guaino, député UMP, sur France Info


Guaino et le "coup d'Etat" en Egypteby France Info

L'essentiel de ce jeudi matin

Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, sur RMC

L'espionnage des Etats-Unis ? "Obama a dit qu'il donnerait des explications. Je les ai demandées et nous avons besoin de ces explications. Il faut être prudent. S'il y avait des caméras à l'ambassade de France à Washington ce serait très grave. Nous n'avons pas besoin d'espionner des pays amis. Si les Etats-Unis nous espionnent ce serait grave, il faudrait qu'il cesse".

Le contrôle au faciès ? "Le contrôle au faciès doit cesser. C'est du racisme. Il y a un code de déontologie. Il y a aussi une réforme de l'inspection générale de la police nationale. Tous les citoyens pourront la saisir. Et cet automne les policiers porteront leur nom et leur numéro de matricule sur leur uniforme"

Le limogeage de Delphine Batho ? "C'est une décision prise par le Premier ministre et le président à partir de ses critiques publiques du budget. C'est une grande travailleuse elle a été une très bonne porte-parole pendant la campagne. Mais il faut être solidaire du gouvernement".

Jean-François Copé, président de l'UMP, sur iTélé

La visite de Hollande en Tunisie ? "Aujourd'hui François Hollande se rend en Tunisie. Je souhaite que ce voyage ne soit pas la caution d'un gouvernement qui ne parvient pas aujourd'hui c'est le moins que l'on puisse dire, à faire sa feuille de route: pas de constitution, pas d'élections législatives programmées, on voit bien que tout cela crée en Tunisie plus que des doutes".

"Je souhaite que François Hollande n'aille pas pour cautionner mais bien pour dire ce que nous pouvons espérer pour ce grand pays, la Tunisie, ami de la France",

Frédéric Mitterrand, ex-ministre de la Culture sur RTL

Critiques sur Aurélie Filippetti ? "J'étais silencieux quand un ministre prend ses fonctions. Je critique une politique. Je considère que la politique menée n'est pas convenable. Notamment dans la politique de nominations. Je ne comprends pas que certaines personnes de grandes valeurs ait été évincées. (...) Je ne trouve pas bien que l'on retire certaines personnes à des postes importants. On chasse des gens, on les harcèle". 

"Je comprends la colère de Filippetti. On pense que je suis gentil, que je suis une plante verte. Je réagis désormais. Mais je le répète, ce n'est pas un problème de personne. Le problème c'est que le président de la République ne s'intéresse pas à la Culture. Il n'y a plus assez  de moyens, on rogne le budget. Quand un président ne s'y intéresse pas, le ministre est affaibli".

"Nicolas Sarkozy m'a permis d'avoir un budget en constante évolution, lui. (...) François Hollande veut réenchanter la France mais il baisse le budget de la Culture. Voyons..."

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !