Zapping politique du jour : Jean-Yves Le Drian, Hidalgo, Morin... Tout ce qu'il faut retenir | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Zapping politique du jour : Jean-Yves Le Drian, Hidalgo, Morin... Tout ce qu'il faut retenir
©Reuters

A ne pas rater

Zapping politique du jour : Jean-Yves Le Drian, Hidalgo, Morin... Tout ce qu'il faut retenir

Atlantico.fr vous propose ce vendredi de retrouver les meilleurs moments de l'actualité politique.

La phrase du jour : Bernard Accoyer, député UMP dans un confidentiel du Figaro

"Jean-Marc Ayrault a le profil d'un François Fillon de gauche. (...) Il a le profil de ceux qui exécutent les ordres du président de la République".

La vidéo du jour : Nicolas Dupont-Aignan, député sur iTélé

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo


L'essentiel de ce vendredi matin

Anne Hidalgo, candidate PS à la mairie de Paris, sur Europe 1

Le drame de Lampedusa ? "C'est une réalité que je connais car je suis né à Madagascar, aux frontières de l'Europe. C'est donc un problème européen, car l'Europe doit être bien consciente qu'elle attire et qu'elle doit accueillir".

La réforme des rythmes scolaires ? "C'est une réforme très importante car elle permet aux enfants de mieux vivre leur scolarité. Les ateliers ouvrent leurs horizons. Cette réforme ne s'est pas fait dans la précipitation. Qu'il y ait des petites difficultés, c'est assez normal. Je pense que les commentaires sont trop acerbes. Cette réforme était indispensable. Elle a été préparée, je peux vous le certifier. Elle rétablit aussi une forme d'égalité entre les enfants. (...) Il faut résoudre les cas avec objectivité. Il y a 85% des cas où cette réforme se passe bien".

Les municipales à Paris ? "La situation nationale est compliquée et elle aura un effet sur les municipales. Mais à Paris, c'est la vie quotidienne de la ville qui importe les Parisiens. C'est ce qui compte. Les Parisiens l'ont vu avec Bertrand Delanoë, il faut avoir un maire qui leur est entièrement dévoué, qui ne se sert pas de cette élection comme d'un tremplin".

"Depuis le début de la campagne, j'ai rassemblé ma famille politique, pour que les socialistes sont unis. Agir ensemble pour Paris et les Parisiens, voilà l'essentiel du combat que je mène".

Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, sur RTL

Un plan social dans l'armée ? "Je prépare la défense des Français. La qualité d'une armée ne se juge pas à son nombre. Il faut renforcer, moderniser l'ensemble de nos capacités. Notre armée va être mieux entraînée, mieux préparée. Je modernise l'armée, je ne fais pas des coupes pour le plaisir. (...) Il n'y aura que 2 fermetures de sites en 2014 et pas une dizaine comme je l'ai entendu".

"Je me rends souvent sur le terrain, je rencontre des militaires fiers de ce qu'ils font mais je sais qu'il y a des inquiétudes. D'abord sur les années à venir mais aussi sur des dysfonctionnements internes, notamment sur les soldes. J'essaie de me mobiliser pour redonner de la confiance aux militaires. Nous serons la première armée d'Europe". 

"On va renforcer nos capacités d'intervention. De nouveaux avions ont été achetés. Nous allons pouvoir mener davantage d'opérations simultanément. L'armée change de visage, s'adapte progressivement".

Hervé Morin, député UDI, sur RMC

Un plan social dans l'armée ? "L'armée perd des hommes, mais est-il possible de commencer le budget de la défense comme nous l'avions prévu en 2008 ? Non. Ce que je regrette dans les annonces de jeudi, ce sont les Hollandisme sur les arbitrages".

"En vérité, les Français découvrent aujourd'hui que la France vit à crédit depuis 30 ans. La France n'est plus capable de financer un outil de défense comme elle l'a fait depuis 40 ans. La France était avec les Britanniques les derniers à accorder des fonds à leur défense et aujourd'hui comme jamais les européens dépendent de la protection des Américains" 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !