Zapping politique du jour : Jean-Marc Ayrault, Bayrou, Voynet... Tout ce qu'il faut retenir | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Zapping politique du jour : Jean-Marc Ayrault, Bayrou, Voynet... Tout ce qu'il faut retenir
©Reuters

A ne pas rater

Zapping politique du jour : Jean-Marc Ayrault, Bayrou, Voynet... Tout ce qu'il faut retenir

Atlantico.fr vous propose ce mercredi de retrouver les meilleurs moments de l'actualité politique.

La phrase du jour : Dominique Voynet, maire EELV de Montreuil, sur RMC

"Pour durer en politique il faut accepter de faire des choses qui vous éloignent de vos valeurs", regrette Dominique Voynet. "Pour durer il faut devenir à son tour un cannibale".

La vidéo du jour : Eric Woerth, député UMP sur iTélé

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo


L'essentiel de ce mercredi matin

Jean-Marc Ayrault sur RTL

Sa situation ? "Je suis à la tête d'un gouvernement pour mettre en oeuvre la politique du président. L'action du président se fait dans la durée, je ne me pose pas la question de savoir si je serai encore là ou pas pour l'appliquer. Nous avons trouvé une France délabrée, aujourd'hui, mon but est de la restaurer. Redresser le pays est mon seul objectif".

Chômage ? "L'économie n'est pas statique, il y a des succès mais également des fermetures. Il faut anticiper avec des décisions en faveur des salariés. Si on anticipe, on a moins de souffrance sociale. La vérité, c'est que lorsque nous sommes arrivés, nous étions dans une situation épouvantable. Il y a eu des dizaines de milliers d'emplois détruits. Nous avons stabilisé la situation. Je comprends le doute des Français mais nous sommes en train de redresser le pays".

Remise à plat fiscale ? "La France est difficile à gouverner avec 380 impôts différents. 20% de notre système fiscal change chaque année. Notre but est de simplifier la fiscalité des entreprises et des salariés. Il faut plus de clarté. (...) La retenue à la source est évoquée mais je n'ai pas d'avis pour le moment. Il faut étudier. Mais il faut simplifier, stabiliser, stimuler le travail et l'emploi et avoir de la justice. Il n'y aura pas d'augmentation de la fiscalité globale à l'issue de cette remise à plat. Nous allons aussi baisser la dépense publique d'ici la fin du quinquennat. Je veux aussi de la transparence, que les Français puissent juger de ce qui est entrepris".

Suspension de l'écotaxe ? "Ce que je souhaite c'est que les partis politiques se mettent d'accord pour l'avenir de la France. Travaillons ensemble, soyons responsables. L'intérêt de la nation est en jeu".

François Bayrou, président du MoDem, sur Europe 1

Sa candidature à la mairie de Pau ? "Ce n'est en rien une opération nationale. Je veux que la ville de Pau soit la plus vivante possible, je fais ça pour elle".

La santé de Hollande et son opération de la prostate ? "Il doit y avoir, dans ces affaires, une règle très simple. Ou bien c'est sans aucune conséquence sur la santé et à ce moment là, le droit à la vie privée doit être respecté. Ou bien cela peut avoir une conséquence sur la santé et il est du devoir du président de la République de le faire savoir et de prendre les précautions qui s'imposent. Il faut avoir des principes simples. La santé, ça appartient à la vie privée sauf quand ça a des conséquences sur l'exercice des responsabilités".

Hollande, du mieux ? "J'espère que François Hollande va changer car la fonction l'exige. L'idée qu'il suffisait de surfer sur les vagues pour que les choses changent. C'est faux et il faut agir sans cesse. Le président doit avoir une méthode et une volonté. Si vous regardez par exemple, le dernier classement Pisa paru hier, vous voyez bien que la France va mal".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !