Zapping politique du jour : Jean-Luc Mélenchon, Hortefeux, Jacob... Tout ce qu'il faut retenir | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Zapping politique du jour : Jean-Luc Mélenchon, Hortefeux, Jacob... Tout ce qu'il faut retenir
©Reuters

A ne pas rater

Zapping politique du jour : Jean-Luc Mélenchon, Hortefeux, Jacob... Tout ce qu'il faut retenir

Atlantico.fr vous propose ce mardi de retrouver les meilleurs moments de l'actualité politique.

La phrase du jour : Benoist Apparu, député UMP de la Marne sur RMC

"Ça fait 150 ans que les pratiques politiques françaises sont dans le combat. Mais les Français attendent autres choses. Ils attendent qu'on prenne de la hauteur. Les Français attendent qu'on change de comportements surtout quand vous avez 0% de croissance". 

La vidéo du jour : Christian Jacob, chef de file des députés UMP dans L'Opinion


L’Opinion de Christian Jacobpar Lopinionfr

L'essentiel de ce mardi matin

Jean-Luc Mélenchon, co-président du Front de gauche sur RMC

La victoire du FN à Brignoles ? "C’est un évènement politique. Le FN est un parti, qu’on le veuille ou non, comme les autres. Ça va, l’hypocrisie : le FN est utilisé pour faire peur et demander à tout le monde de se taire. Et à la fin, il faudrait qu’on appelle à voter pour des UMP qui racontent des choses pires que le Front national. Arrêtez de demander à des gens honnêtes de faire des choses qu’ils ne veulent pas. Ce sont les gens de gauche qui ne sont pas allés voter. La droite finira par s’allier avec le FN, pourquoi ne le feraient-ils pas en France ?"

La polémique Valls et les Roms ? "Quand le ministre dit qu’il y a des gens qu’on ne peut pas intégrer, les gens le croient. Mais on parle de 17 000 personnes ! Il faut mettre les gosses à l’école, faire des villages d’insertion, on ne va pas aller chercher les gosses à la sortie de l’école pour les expulser !" 

La situation de la France ? "Quand on a un taux de croissance entre 0 et 1, on ne vient pas dire que les affaires vont mieux. L’erreur est de penser que le problème est le coût du travail. Ce qui pose problème est le coût du capital ! La France est le pays où les grands se goinfrent le plus. Dans les 10 milliards du CICE payés par la TVA, il y en a en fait 7. Il en manque trois"

"Hollande n’a aucune idée sur rien du tout, il n’est pas à la hauteur des circonstances. Cet homme est devenu transparent car il a été élu pour faire une chose, il en fait une autre. Il est en train de faire une politique de droite".

Brice Hortefeux, député européen UMP, sur RTL

Lampedusa et ses drames ? "Ce sont des réalités, il faut le reconnaître. Il y a eu 20 000 morts en 10 ans. Le problème vient déjà de la politique menée en France. On augmente le regroupement familial, on régularie davantage et on ne raccompagne pas assez aux Frontières. Les politiques sociales doivent être moins attractives. Cela coûte un demi milliard à l'Etat. Les clandestins ont la perspective de bénéficier d'une politique sociale favorable. On a plus les moyens financiers d'agir. Il faut donner les moyens à Frontex, l'agence qui gère les cas. Il faut également renouer le dialogue avec les pays sources. Ces pays doivent dire que l'Europe n'est plus l'Eldorado. Mais je le répète, si on en est là, c'est aussi parce que la France ne fait pas ce qu'il faut".

La victoire du FN à Brignoles ? "Brignoles est une confirmation, c'est aussi une sanction pour la majorité et le président de la République. Pour l'UMP, il faut qu'on ait le courage de se battre, en étant attentif aux problèmes des Français et en étant offensif face au FN et ses idées, c'est à dire la sortie de l'euro, la montée des salaires de base, ou l'embauche de fonctionnaires... Il faut démonter ces attrape-gogo"

Fillon ? "Si Fillon et Sarkozy se parlent encore ? Je ne sais pas et si je le savais je ne vous répondrai pas. Ce que je vois et ce que je retiens surtout c'est qu'une seule personne a fait reculer le Front national en France : c'est Nicolas Sarkozy".

Olivier Besancenot, NPA sur Europe 1

La victoire du FN à Brignoles ? "Il faut faire une fronde sociale qui arriverait à se généraliser. Je crois qu'une fronde sociale qui arriverait à se généraliser se serait le meilleur rempart à la montée du FN. Vous n'avez pas vu une seule fois le Front national sur les grandes mobilisations locales mais qui étaient des mobilisations importantes contre les plans de licenciements le FN n'avait pas sa place".

Les licenciements en Bretagne ? "Quand on mêle la question sociale et la question bretonne en général ça peut faire des bonnes explosions.Il n'y a pas une région qui est épargnée par ce fléau qui consiste à fermer les usines les unes après les autres. (...) La colère des salariés de Bretagne elle est largement légitime. (...) Le PS ? Avant de faire de grandes analyses, il ferait bien de balayer devant sa propre porte".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !