Xavier Bertrand sur Les Républicains : "En réalité, il n'y a plus grand-chose en commun entre nous" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Xavier Bertrand sur Les Républicains : "En réalité, il n'y a plus grand-chose en commun entre nous"
©Reuters

Coup de blues

Xavier Bertrand sur Les Républicains : "En réalité, il n'y a plus grand-chose en commun entre nous"

"On a peut-être plus grand-chose à faire ensemble", déclare le président de la région Hauts-de-France dans une interview au JDD.

Xavier Bertrand, président LR de la région Hauts-de-France, est amer. Après une séquence électorale qui était "imperdable pour la droite et qu'on a perdu", il règle ses comptes dans le Journal du dimanche, fustigeant une droite "coupée de la société, rétrécie". "Au-delà de la défaite de François Fillon, c’est tout cela que nous payons", dit-il.

La fracture, pour lui, remonte même avant la primaire de la droite, où "il n'y avait pas d'idées nouvelles" et qu'il qualifie de "grand bal des hypocrites". Alors que le parti devra entamer un débat sur sa fracture idéologique, Xavier Bertrand l'assume : "En réalité, il n'y a plus grand-chose en commun entre nous. Nous continuons à vivre ensemble, mais ça fait bien longtemps qu'on ne s'aime plus. Et on a peut-être plus grand-chose à faire ensemble".

C'est dans ce contexte qu'il explique q'uil ne briguera pas la tête du parti Les Républicains en novembre. Selon lui, Valerie Pécresse "serait une très bonne candidate". Un appel du pied auquel la présidente de la région Ile-de-France répond, toujours dans le JDD : "Ce n'est pas le sujet du moment. Le sujet, c'est la ligne avant tout".

Lu dans Le JDD

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !