WhatsApp : le succès de la messagerie instantanée en chiffres | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
WhatsApp : le succès de la messagerie instantanée en chiffres
©Reuters

What's up ?

WhatsApp : le succès de la messagerie instantanée en chiffres

Facebook a annoncé ce mercredi l'achat de l'application pour smartphones WhatsApp pour environ 19 milliards de dollars.

C’est la nouvelle du jour. Facebook a cassé sa tirelire pour s’offrir la startup montante, WhatsApp. Prix de la transaction : 19 milliards de dollars, soit la plus grosse acquisition de l’histoire du réseau social. En seulement cinq ans, cette application spécialisée en messagerie instantanée pour smartphones a connu une croissance fulgurante dans le monde. La preuve en chiffres.

450 millions de dollars, tel est le nombre d’utilisateurs mensuels de WhatsApp dans le monde. Parmi eux, 70% sont actifs tous les jours. En outre, l’application accueille un million de personnes chaque jour. Les utilisateurs de la messagerie instantanée envoient en moyenne 16 milliards de messages et en reçoivent 32 milliards par jour, rapporte Le Figaro.

600 millions, comme le nombre de photos uploadées tous les jours. Par ailleurs, l’application dispose de la possibilité d’envoyer gratuitement des messages vocaux. Près de 200 millions sont envoyés quotidiennement. En outre, 100 millions de vidéos sont partagées chaque jour.

20 millions de dollars, ce serait le chiffre d’affaires de WhatsApp en 2013, d’après Forbes. "WhatsApp est en passe de connecter un milliard de personnes. Les services qui atteignent ce niveau ont tous une valeur incroyable", a notamment expliqué le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg.

55, comme le nombre de personnes travaillant pour cette application au succès incroyable. Les deux fondateurs Jan Koum et Brian Acton se sont rencontrés chez Yahoo! qu’ils ont quitté en 2007 avant de créer WhatsApp en 2009. Ils devraient recevoir 3 milliards de dollars sous forme de stock-options.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !