Les choix politiques visibles dans le cerveau | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Les choix politiques 
visibles dans le cerveau
©

IRM

Les choix politiques visibles dans le cerveau

Cause ou conséquence ? Des différences physiques existent dans la tête des électeurs de droite et de gauche.

Deux zones cérébrales diffèreraient chez les électeurs de droite et de gauche, nous apprend aujourd'hui le site Pour la Science.

Ainsi, en Grande-Bretagne, l'amygdale cérébrale serait plus développée chez les électeurs de droite, tandis que le cortex cingulaire antérieur serait plus volumineux chez ceux qui votent à gauche. La première partie du cerveau est impliquée dans la formation des émotions comme la peur, et la seconde intervient dans la détection des erreurs.

Cette découverte tend à suggérer que les électeurs de droite seraient plus enclins à ressentir la peur et à réagir de manière agressive quand les électeurs de gauche serait plus doués pour s'adapter aux circonstances, et à la nouveauté notamment.

Les neurologues n'expliquent pas précisément si ces différences physiques des cerveaux sont le produit de la génétique ou le résultat d'un "parcours de vie", mais les deux phénomènes semblent liés.

Pour la Science suggère de son côté de soumettre notre personnel politique à un petit test d'imagerie médicale pour savoir de quel côté penche le cerveau des uns et des autres...

Lu sur Pour la Science

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !