Vladimir Poutine estime que la fin de la neutralité finlandaise serait "une erreur" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le président finlandais Sauli Niinisto (R) et le président russe Vladimir Poutine se serrant la main après une conférence de presse à l'hôtel Punkaharju à Savonlinna en 2017.
Le président finlandais Sauli Niinisto (R) et le président russe Vladimir Poutine se serrant la main après une conférence de presse à l'hôtel Punkaharju à Savonlinna en 2017.
©Alexander NEMENOV / AFP

Avis tranché

Vladimir Poutine estime que la fin de la neutralité finlandaise serait "une erreur"

Le président de la fédération de Russie a évoqué l'entrée de la Finlande dans l'OTAN lors d'un entretien téléphonique avec son homologue finlandais Sauli Niinistö.

L'adhésion de la Finlande à l'OTAN n'est pas vu d'un très bon oeil à Moscou. Alors que cette candidature sera annoncée demain, un communiqué du Kremlin souligne qu'«un tel changement de l'orientation politique du pays peut avoir un impact négatif sur les relations russo-finlandaises qui se sont développées pendant des années dans l'esprit du bon voisinage et de la coopération entre partenaires, en étant mutuellement avantageuses» et «Vladimir Poutine a souligné que la fin de la politique traditionnelle de la neutralité militaire serait une erreur, puisqu'il n'y a aucune menace à la sécurité de la Finlande».

Durant une conversation téléphonique, les dirigeants de la Finlande et de la Russie ont aussi abordé la situation en Ukraine. Vladimir Poutine a informé de «l'état des pourparlers russo-ukrainiens, pratiquement suspendus par Kiev qui ne manifeste aucun intérêt envers un dialogue constructif et sérieux». 

France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !