Vladimir Poutine attendu à Versailles pour une relance des relations diplomatiques | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Vladimir Poutine attendu à Versailles pour une relance des relations diplomatiques
©Odd ANDERSEN / AFP

Remise à zéro

Vladimir Poutine attendu à Versailles pour une relance des relations diplomatiques

Le président russe était en froid avec François Hollande. De son côté, Emmanuel Macron entend bien remettre à zéro les compteurs avec la Russie.

La bonne volonté suffira-t-elle à rétablir des relations tendues depuis plusieurs années ? C'est le pari d'Emmanuel Macron qui accueille ce lundi matin Vladimir Poutine au château de Versailles pour une visite sous le signe de la relance du dialogue. Au programme de la journée, des discussions complexes sur la Syrie ou encore sur l'Ukraine, avant un déjeuner puis la visite d'une exposition, consacrée à la visite en France du Tsar Pierre Ier.

C'est la première visite en France de Vladimir Poutine depuis son déplacement avorté, le 19 octobre dernier, lorsqu'il devait inaugurer la nouvelle cathédrale orthodoxe de Paris. François Hollande avait alors laissé planer le doute sur le fait de l'accueillir en France, alors que Moscou venait d'opposer son véto à une résolution contre les bombardements sur Alep.  

Les relations ne sont pas beaucoup plus cordiales avec Emmanuel Macron, en témoigne le message de félicitations de l'homme fort du Kremlin lors de l'élection du nouveau président de la République française : "il est particulièrement important de surmonter la méfiance mutuelle."

"J’aurai un dialogue exigeant avec la Russie" affirme de son côté Emmanuel Macron, n'hésitant pas à affirmer que Russie avait "envahit l'Ukraine", chose que nie Moscou. Après ses rencontres avec Erdogan et Trump, Emmanuel Macron va donc se frotter à un autre cador mondial.

Lu sur le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !