Villepin et Sarkozy, sans croc de boucher | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Villepin et Sarkozy,
sans croc de boucher
©

Déjeuner au sommet

Villepin et Sarkozy, sans croc de boucher

Dominique de Villepin évoque un entretien "franc, direct, républicain".

"Franc, direct, républicain". Ce sont les trois adjectifs utilisés par Dominique de Villepin pour qualifier son entretien avec Nicolas Sarkozy. A la sortie de l'Elysée, l'ancien Premier ministre a rapidement retrouvé ses habits d'opposant. Officiellement invité par le président de la République pour parler du G20, Dominique de Villepin s'est surtout exprimé sur la place de la France dans le monde et sur les affaires intérieures du pays. Il a lâché une petite phrase sur la polémique autour d'un débat sur l'islam :

"Il est important de veiller à ce que tout débat, chez nous, en France, sur la laïcité, sur l'islam, ne s'accompagne pas de recherche de bouc-émissaire."

Dominique de Villepin n'a pas souhaité en dire davantage aux journalistes, mais on devrait en savoir plus dès ce soir. Il sera l'invité du 20 heures de France 2. L'ancien Premier ministre s'est montré nettement moins agressif à l'égard du chef de l'Etat que lors de ses dernières intervention, comme le montre ce montage du Figaro.fr :


En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !